Menu
RSS
A+ A A-

Brésil: Petrobras enregistre une perte record de 9,6 mds USD en 2015

prix du petrole rio de janeiroRio de janeiro: Le géant pétrolier d'Etat Petrobras, au coeur du plus vaste scandale de corruption de l'histoire du Brésil, a dévoilé lundi des pertes records de 34,8 milliards de réais (9,6 milliards de dollars) pour l'année 2015, affecté notamment par la chute des cours du brut.
L'année a été extrêmement difficile pour l'industrie du pétrole en général, a expliqué lors d'une conférence de presse le président de l'entreprise, Aldemir Bendine.

Le groupe a creusé ses pertes par rapport à celles de 2014, qui s'étaient élevées à 21 milliards de réais (7,2 mds USD), dont un tiers environ lié à la corruption selon son propre aveu.

PetroBras a estimé l'an dernier à deux milliards de dollars les détournements effectués pendant une décennie en son sein, lors de la passation truquée de marchés aux plus grandes entreprises de construction du pays.

Ses pertes ont été particulièrement fortes au quatrième trimestre, à 36,9 milliards de réais (10,2 mds USD), presque dix fois plus qu'il y a un an.

Dans un communiqué, PetroBras explique avoir souffert notamment de dépréciations d'actifs, liées à la chute des cours du pétrole, et de la perte de valeur du réal.

Sur l'ensemble de l'année, il a réduit ses investissements de 12%, à 76,3 milliards de réais (21,1 mds USD).

Pendant au moins dix ans, PetroBras était au coeur d'un gigantesque réseau de pots-de-vin qui ont en partie été reversés à la coalition au pouvoir dirigée par le Parti des travailleurs (PT, gauche).

L'éclatement du scandale en 2014 et ses incessants rebondissements en pleine récession économique ont envenimé une crise politique qui a considérablement affaibli la présidente Dilma Rousseff.

Si cette dernière n'est pas visée directement par la justice dans ce dossier, sa popularité a pâti du scandale, chutant à 10%, tandis que son prédécesseur et mentor, Luiz Inacio Lula da Silva, est lui soupçonné de corruption et blanchiment d'argent dans cette affaire.

(c) AFP


Commenter Brésil: Petrobras enregistre une perte record de 9,6 mds USD en 2015

La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobras

mardi 16 janvier 2018

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la quatrième année consécutive, avec 2,15 millions de barils par jour en moyenne, soit 0,4% de plus qu'en 2016...


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite