Menu
A+ A A-

Le pétrole monte un peu à New York, aidé par la Fed à garder la forme

prix du petrole New YorkNew York: Au lendemain d'un bond dans l'espoir renouvelé d'une réduction de l'offre mondiale, les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, gardant leur élan à la faveur de la prudence manifestée par la Réserve fédérale (Fed).
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril, qui avait pris plus de deux dollars la veille, gagnait 80 cents à 39,26 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"La hausse d'hier m'a laissé un peu perplexe", a reconnu Kyle Cooper, de IAF Advisors. "Le marché a manifestement changé d'humeur à partir de février et il décide désormais d'ignorer les mauvaises nouvelles pour mettre en valeur les bonnes."

Les cours ont profité mercredi de l'annonce d'une réunion en avril entre une quinzaine de gros producteurs, dont l'Arabie saoudite et la Russie, jugée comme un premier pas vers une stabilisation d'un marché abreuvé d'offre.

"La réunion doit permettre d'avaliser l'accord sur le gel de la production, conclu à la mi-février par la Russie et l'Arabie saoudite", qui avait largement contribué à relancer un marché alors au plus bas depuis 2003, ont expliqué les experts de Commerzbank. "Visiblement, la participation de l'Iran n'en est plus une condition préalable."

Téhéran, qui fait son retour sur le marché mondial à la suite de sanctions liées à son programme nucléaire, a inquiété les investisseurs en début de semaine en rejetant en bloc toute participation à un gel de la production.

Le pessimisme ne s'est pour autant pas installé sur le marché, qui profitait jeudi d'autres facteurs que les questions liées à l'offre, dont"un affaiblissement du dollar après une décision étonnamment attentiste de la Fed", comme l'ont remarqué les experts de Commerzbank.

Non seulement la banque centrale s'est abstenue comme prévu de relever ses taux mercredi, dans une décision annoncée peu avant la clôture du marché pétrolier, mais elle a témoigné de sa prudence quant au rythme qu'elle prendra par la suite.

Cela a pesé sur le dollar et, en retour, a été favorable aux cours de l'or noir car ils sont libellés en monnaie américaine.

De plus, la prudence de la Fed a "stimulé l'appétit pour le risque, ce qui est positif pour les cours du pétrole", ont conclu les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte un peu à New York, aidé par la Fed à garder la forme


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2019 à 05:59

    Le pétrole grimpe en Asie, après la réunion de l'Opep

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, en raison des tensions au Moyen-Orient et de l'engagement...

    samedi 18 mai 2019 à 03:00

    L'Argentine attribue 18 zones maritimes à l'exploration de g…

    Buenos aires: Le gouvernement argentin a attribué 18 zones maritimes à de grandes entreprises pour qu'elles en explorent les éventuelles ressources pétrolières...

    vendredi 17 mai 2019 à 12:11

    Le pétrole dopé sur la semaine par les tensions géopolitique…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, en nette hausse sur la semaine alors que les tensions géopolitiques...

    vendredi 17 mai 2019 à 05:49

    Le pétrole continue de flamber en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de flamber, vendredi en Asie, en raison de l'escalade entre Washington et Téhéran, alors que l'Iran...

    jeudi 16 mai 2019 à 22:14

    Le pétrole monte, la tension grimpe au Moyen-Orient

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé jeudi avant une réunion de suivi de l'accord de l'Opep et de ses...

    jeudi 16 mai 2019 à 12:21

    Le pétrole grimpe, situation tendue avant une réunion de sui…

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens à l'avant-veille d'une réunion de suivi de l'accord de l'Opep et...

    jeudi 16 mai 2019 à 06:01

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse jeudi en Asie, en raison des tensions aux Moyen-Orient.

    mercredi 15 mai 2019 à 22:14

    Le pétrole monte avec des stocks américains de brut moins él…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi dans le sillage d'une hausse des stocks américains moins forte que des...

    mercredi 15 mai 2019 à 17:10

    USA: les stocks et les exportations de pétrole brut bondisse…

    New York: Les stocks ainsi que les exportations de pétrole brut ont fortement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, selon les chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 1 mai 2019 Le secteur pétrolier a flanché du fait d'un net recul des cours du pétrole dans la foulée de la publication d'un bond des stocks américains. BP a perdu 1,25% et Royal Dutch Shell 1,44%.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite