Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse après que l'AIE annonce un rééquilibrage

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole sont repartis à la hausse vendredi à New York, les investisseurs redevenant optimistes sur les perspectives de rééquilibrage du marché après un rapport mensuel de l'Agence internationale de l'Energie (AIE).
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril a gagné 66 cents à 38,50 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), une progression sur la semaine de 7,18%.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a gagné 34 cents à 40,39 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

"Le marché gravite sur l'idée qu'on va assister à un resserrement des données fondamentales de l'offre et de la demande", a souligné Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Cette perception, qui s'est fait jour le mois dernier après l'annonce d'un gel de production par les deux plus grands producteurs au monde l'Arabie Saoudite et la Russie, a été encouragée vendredi par un nouveau rapport de l'Agence internationale de l'Energie (AIE), émanation de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L'Agence note dans son rapport que "les prix bas et la baisse des investissements ont clairement commencé à avoir un impact sur la production de pétrole dans les pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole", à commencer par les États-Unis, où l'Agence s'attend à une baisse de la production de 530.000 barils par jour (b/j) cette année.

"Des éléments montrent que les prix pourraient avoir atteint un point bas", souligne aussi l'AIE, qui précise que fin 2016, le surplus d'offre devrait être ramené à 0,2 million de barils par jour (mbj), contre encore 1,9 mbj au premier trimestre, ce qui devrait permettre d'achever le rééquilibrage en 2017.

Dans l'après-midi, la société de service pétroliers Baker Hughes a annoncé de son côté une nouvelle baisse, de 6 unités, du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, confirmant les espoirs de baisse de production dans le pays.

Enfin Bob Yawger, chez Mizuho Securities, a signalé l'impact positif des décisions prises jeudi par la Banque centrale européenne (BCE) revenant à injecter des liquidités pour stimuler l'économie: "l'argent gratuit est toujours positif pour les matières premières", a-t-il dit.

Les cours bénéficiaient en outre de l'affaiblissement du dollar face à l'euro après les annonces de la BCE: les échanges étant libellés en billets vert, tout recul du dollar bénéficie en effet aux acheteurs munis d'autres devises.

Les Bourses profitaient également des décisions de la BCE vendredi, et "pour le marché du pétrole, la hausse du prix des actions conforte l'optimisme du côté de la demande", a noté de son côté Tim Evans, chez Citi.

(c) AFP


Commenter Le pétrole finit en hausse après que l'AIE annonce un rééquilibrage

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite