Menu
A+ A A-

Pétrole: le repli de l'offre hors Opep un peu plus important qu'anticipé en 2016

prix du petrole ParisParis: La production de pétrole des pays hors Opep va baisser un peu plus en 2016 que prévu précédemment, a estimé vendredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), mais le surplus d'offre devrait subsister, même si le retour de l'Iran sur les marchés est moins rapide qu'annoncé par Téhéran.
Face à la persistance des prix bas de l'or noir, l'AIE estime, dans son rapport mensuel, que la production des pays hors OPEP devrait baisser de 750.000 barils par jour cette année, essentiellement aux Etats-Unis, contre une estimation précédente de 600.000 barils par jour (bj).

Les exportations iraniennes ont elles augmenté de 300.000 barils par jour depuis le début de l'année, estime le bras énergétique des pays de l'OCDE, un chiffre "plus modeste que la hausse de 400.000 bj annoncés par Téhéran", début mars.

"Le retour de l'Iran sur le marché a été moins important que ce que les Iraniens avaient annoncé. En février, nous estimons que la production a augmenté de 220.000 bj et, provisoirement, il apparaît que le retour de l'Iran sera progressif", a-t-elle ajouté.

Le mois de février est le premier mois complet où l'Iran ne subit plus les sanctions internationales, levées mi-janvier. Téhéran avait annoncé à ce moment-là vouloir augmenter immédiatement sa production de 500.000 bj. Et début mars, le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namadar Zanganeh, avait indiqué que les exportations de son pays avait augmenté de 400.000 bj pendant le mois iranien de Bahman (21 janvier-19 février), pour atteindre 1,75 mbj.

Toutefois, ce retour progressif ne changera pas foncièrement la donne sur le marché du pétrole, au moins au premier semestre. Le surplus d'offre devrait atteindre 1,9 million de barils par jour au premier trimestre et 1,5 mbj au deuxième.

Il faudra attendre la seconde moitié de l'année pour que l'écart entre l'offre et la demande se réduise fortement, jusqu'à 0,2 mbj.

Alors que la croissance de la consommation est toujours évaluée par l'AIE à 1,2 mbj sur l'année, ce début de rééquilibrage sera principalement le fait de la baisse attendue de la production de brut dans les pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, et principalement aux Etats-Unis, où l'Agence s'attend à une baisse de 530.000 bj.

En février, la production mondiale a baissé de 180.000 bj pour atteindre 96,5 millions de barils par jour, avec une baisse partagée entre les pays de l'OPEP et hors OPEP.

Par ailleurs, la remontée des prix du brut observée ces dernières semaines, et portée par les espoirs d'un accord international sur la production pour rééquilibrer le marché, "ne doit pas être considérée comme un signe définitif que le pire et forcément passé", nuance l'AIE, même si "des éléments montrent que les prix pourraient avoir atteint un point bas".

Et l'Agence réitère sa prévision d'un rééquilibrage du marché en 2017.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le repli de l'offre hors Opep un peu plus important qu'anticipé en 2016


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    mardi 19 mars 2019 à 12:39

    Le pétrole monte, profitant des promesses de l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, continuant de profiter d'une réunion de suivi de l'accord qui unit...

    mardi 19 mars 2019 à 05:35

    Le pétrole étale en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser...

    lundi 18 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep continuerait...

    lundi 18 mars 2019 à 16:30

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep...

    lundi 18 mars 2019 à 15:48

    Frets maritimes: les frets secs émergent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière après avoir atteint des niveaux bas, tandis que...

    lundi 18 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67...

    lundi 18 mars 2019 à 12:05

    Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la produ…

    Bakou: L'Opep est près de renoncer à tenir une réunion prévue en avril, attendant celle de juin pour décider s'il y a...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite