Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché veut croire au gel de production

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse lundi à New York dans un marché restant prudemment optimiste après l'apparente entrée en vigueur d'un gel de production, mais craignant d'ignorer des fondamentaux toujours pesants.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril gagnait 45 cents à 36,37 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), alors qu'il avait pris quelque trois dollars la semaine dernière.

Lundi, le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis a assuré que de nombreux pays pétroliers avaient gelé effectivement leur niveau de production pour soutenir les prix, comme l'avaient demandé plusieurs d'entre eux le mois dernier.

Le prix actuel (du baril) est en train de pousser tout le monde à geler la production et je pense que ce gel est effectif au moment où je vous parle, a déclaré Suhail al-Mazroui à des journalistes à Abou Dhabi.

Toutes ces déclarations portant sur un gel (de production) aident à soutenir la récente remontée des cours, a souligné John Kilduff, chez Again Capital, notant toutefois que le marché attendait toujours des détails sur une réunion qui pourrait avoir lieu le 20 mars à ce propos, à laquelle M. al-Mazroui a indiqué n'avoir pas encore reçu d'invitation.

Le ministre nigérian du Pétrole Emmanuel Ibe Kachikwu a indiqué la semaine dernière que certains membres de l'OPEP avaient prévu de se réunir de nouveau avec la Russie le 20 mars à Moscou, même si le ministre russe de l'Énergie Alexandre Novak a précisé vendredi que les discussions se poursuivaient concernant la date et le lieu de cette éventuelle rencontre.

Ce jeu que jouent les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour faire monter le marché à coups de déclarations a fonctionné, et cela effraie ceux qui pariaient à la baisse des cours, qui se disent que logiquement la prochaine étape serait une réduction de production, a noté M. Kilduff.

Pour autant, les données fondamentales (du marché) restent terriblement baissières, vu les énormes excédents de réserves et de production, a-t-il ajouté. A ce niveau, le gel maintient la production mondiale pratiquement à un niveau record, a ajouté M. Kilduff, jugeant la reprise des cours très fragile.

Nous craignons qu'en se concentrant trop sur les titres de l'actualité en ignorant les données fondamentales on puisse avoir une remontée comme celle (ndlr: éphémère) du deuxième trimestre 2015, partiellement due à l'impression fausse que la production américaine était très liée à la chute accélérée du nombre de puits en activité, faisaient aussi remarquer de leur côté les analystes de Barclays.

Une répétition (de cet épisode) risquerait de retarder encore le rééquilibrage déjà laborieux du marché, ajoutaient-ils, évoquant également le risque que les investisseurs liquident leurs positions haussières en cas de déception face aux données économiques liées à la demande.

A cet égard, M. Kilduff a noté que la semaine serait notamment riche en statistiques sur l'économie et le commerce extérieur chinois.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché veut croire au gel de production


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite