Menu
RSS
A+ A A-

Iran: les exportations de pétrole ont augmenté de 400.000 barils par jour

prix du petrole TéhéranTéhéran: Les exportations pétrolières de l'Iran ont augmenté de 400.000 barils par jour (b/j) durant le mois iranien de Bahman (21 janvier - 19 février), a déclaré le ministre du Pétrole Bijan Namadar Zanganeh, cité mardi par les médias.
L'ensemble des exportations de pétrole et de condensats (hydrocarbures liquides, ndlr) ont atteint durant le mois de Bahman 1,75 million de barils par jour (mbj), a déclaré M. Zanganeh. Cela représente une hausse de 400.000 b/j par rapport à la même période l'année précédente, a-t-il ajouté.

La production pétrolière de l'Iran, qui était légèrement supérieure à 2,8 mbj, dépasse désormais les 3,2 mbj, cet excédent de production ayant été entièrement affecté aux exportations.

Mi-janvier, quand les sanctions économiques internationales visant l'Iran avaient été levées conformément à l'accord sur le programme nucléaire iranien, Téhéran avait annoncé vouloir augmenter sa production de 500.000 b/j immédiatement et de 500.000 b/j supplémentaires d'ici fin 2016.

Un mois plus tard, l'Arabie saoudite et la Russie -les deux premiers producteurs mondiaux de brut- avaient plaidé, avec le Qatar et le Venezuela, pour que tous les pays producteurs de pétrole gèlent leur niveau de production au niveau de janvier pour soutenir les prix, qui ont chuté de façon vertigineuse depuis la mi-2014.

M. Zanganeh avait toutefois catégoriquement rejeté l'idée d'un gel du niveau de production en Iran, la qualifiant de plaisanterie.

Certains pays voisins, qui ont porté ces dernières années leur niveau de production à 10 mbj et en exportent autant, sont devenus arrogants et disent que tout le monde doit geler son niveau de production, avait déclaré M. Zanganeh dans une allusion claire à l'Arabie saoudite.

L'Iran, pays membre de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP), reproche à l'Arabie saoudite, son grand rival régional, d'avoir augmenté sa production après le durcissement des sanctions internationales contre Téhéran dans les années 2000 et d'avoir pris des parts de marché.

Maintenant qu'une partie de ces sanctions sont levées, Téhéran veut reprendre ses parts de marché et refuse de geler sa production.

Ce mois-ci, le porte-parole du gouvernement iranien avait également reproché à certains pays membres de l'OPEP de ne pas vouloir reconnaître le droit de l'Iran à reprendre ses parts de marché perdues.

Il leur avait demandé de baisser leur niveau de production pour permettre à l'Iran de revenir à un quota d'avant les sanctions.

Les Emirats arabes unis ont assuré mardi, comme l'Arabie saoudite et la Russie, qu'un gel du niveau de l'extraction de pétrole par les pays producteurs pousserait à la hausse les prix du brut, tombés à leur plus bas en 13 ans.

(c) AFP


Commenter Iran: les exportations de pétrole ont augmenté de 400.000 barils par jour

Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite