Menu
A+ A A-

Petrobras en passe de ne plus être le seul opérateur du brut pré-salifère

prix du petrole brasiliaBrasilia: Le Sénat brésilien a approuvé en première lecture le texte annulant la participation obligatoire du géant pétrolier Petrobras (contrôlé par l'Etat) à la mise en exploitation de tout puits de pétrole pré-salifère en eaux très profondes.
La mesure votée mercredi soir et qui doit maintenant passer à la Chambre des députés modifie une loi spéciale qui avait été adoptée en 2010 pour ces riches gisements découverts trois ans auparavant.

Et elle propose que PetroBras ne soit plus obligée non plus d'avoir une participation d'au moins 30% dans tout consortium pour ces gisements.

Dans la pratique, elle permettra à des entreprises étrangères de participer seules à des appels d'offres d'exploitation de blocs pétroliers.

Selon le quotidien Estado de S. Paulo jeudi, le gouvernement, réticent au texte, sera seulement parvenu à y introduire une clause donnant à PetroBras un délai préalable de 30 jours pour faire valoir un droit d'option préférentielle.

Découverts en 2007, les gisements pré-salifères de 149.000 km2 sont enfouis dans l'Océan Atlantique à plus de 6 km de profondeur sous une épaisse couche de sel. Leur extraction requiert des opérations complexes et parmi les plus coûteuses de l'industrie.

Le sénateur José Serra du parti de la sociale démocratie (PSDB, opposition), auteur du projet de loi, estime qu'il permettra de remédier à la forte chute de mise en exploitation de nouveaux puits que PetroBras n'était plus en mesure d'assumer du fait de ses difficultés financières liées au scandale de corruption qui la secoue.

La compagnie a réduit récemment de 32 milliards de dollars (24,5%) son plan d'investissements d'ici à 2019 et revu à la baisse ses objectifs de production de 2,185 millions de barils par jour à 2,145 pour 2016.

PetroBras a produit en 2015 2,128 millions de barils par jour, dont 767.000 de ses puits pré-salifères.

L'enquête sur PetroBras, lancée en 2014, a mis au jour un système de trucage systématique des marchés passés entre l'entreprise pétrolière et ses sous-traitants, donnant lieu à des commissions de 3% sur chaque contrat dont une partie était reversée à des élus de la coalition au pouvoir.

Elle a déjà envoyé en prison des élus du Parti des travailleurs (PT-gauche au pouvoir) et de la coalition, la plupart des ex-directeurs du géant étatique et les patrons des plus puissants groupes de BTP du Brésil ainsi que le PDG de la banque BTG Pactual.

(c) AFP

Commenter Petrobras en passe de ne plus être le seul opérateur du brut pré-salifère


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Petrobras: Glencore, Trafigura et Vitol seraient impliqués

    vendredi 09 novembre 2018

    Berne (awp/ats): Les entreprises Glencore, Trafigura et Vitol auraient conclu des transactions avec la compagnie pétrolière Petrobras, selon une enquête de Public Eye et de l'ONG Global Witness. Le scandale de corruption a déjà éclaboussé la place financière helvétique.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    jeudi 15 novembre 2018 à 21:50

    Le pétrole poursuit sa convalescence malgré un bond des stoc…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, poursuivant leur timide rebond entamé la veille après une série de plongeons...

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite