Menu
RSS
A+ A A-

Le gel de la production de pétrole est un premier pas important

prix du petrole quitoQuito: Le président équatorien, Rafael Correa, a qualifié mardi de premier pas important l'accord entre l'Arabie Saoudite, la Russie, le Venezuela et le Qatar pour geler la production pétrolière afin de stabiliser les prix qui se sont effondrés ces derniers mois.
C'est un premier pas, un pas important, que la Russie et l'Arabie Saoudite soient convenues de geler leur niveau de production à son niveau de janvier, a déclaré le président lors d'une conférence de presse à Guayaquil (sud-ouest).

L'accord est toutefois conditionné à une mesure similaire des autres grands pays producteurs. Ce mercredi, une réunion a lieu à Téhéran entre les ministres du Pétrole iranien, irakien et vénézuélien.

La deuxième étape consiste à inclure l'Iran et l'Irak dans l'accord (...) et que lors de la réunion des pays de l'OPEP avec ceux hors OPEP, un accord de réduction proportionnelle pour tout le monde, de 5% par exemple, de la production soit passé pour aboutir à des prix raisonnables du pétrole, a poursuivi M. Correa, dont le pays est le plus petit membre du cartel.

L'accord, annoncé mardi après une réunion ministérielle des quatre pays à Doha, a momentanément entraîné une accélération de l'augmentation des prix du baril.

En 2015, le prix du baril a chuté de 47% sur un an et de plus de 70% comparé à juin 2014, passant même cette année sous la barre des 30 dollars le baril.

L'Equateur, qui lors d'une réunion du cartel en décembre a proposé une réduction de la production de pétrole de 2%, est frappé par l'effondrement des prix de son pétrole, son principal produit d'exportation. Pour cette raison, il a ramené de 4,1% à 0,4% sa prévision de croissance de son produit intérieur brut (PIB) pour 2015.

L'effondrement des prix s'explique en grande partie par la stratégie de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), et en particulier de l'Arabie Saoudie, dont la production bat son plein, qui souhaite défendre ses parts de marché face à l'essor du pétrole de schiste américain.

M. Correa a relevé que dans cette course à qui va produire le plus, nous sommes tous perdants, parce qu'il s'ensuit un effondrement des prix.

Cela porte préjudice au monde entier parce que, savez-vous quel va être l'intérêt de chercher d'autres alternatives énergétiques avec un pétrole aussi bon marché ? A moyen terme, on va beaucoup réduire l'offre, l'effet de rebond va faire que le prix du pétrole atteindra les 200 dollars le baril, ce qui portera préjudice à tout le monde, a-t-il insisté.

(c) AFP

La Production de pétrole dans le monde

-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

lundi 12 novembre 2018

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

dimanche 11 novembre 2018

Prévoyant une surproduction de pétrole, les producteurs veul…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Les grands producteurs de pétrole ont affirmé dimanche que l'offre mondiale de brut l'année prochaine surpasserait la...

dimanche 11 novembre 2018

Le royaume saoudien va réduire ses exportations de pétrole d…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a annoncé dimanche que son pays allait réduire ses exportations...

dimanche 11 novembre 2018

Pas encore de consensus entre producteurs pour réduire la pr…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré dimanche qu'il n'y avait "pas encore de consensus...

dimanche 11 novembre 2018

Les géants du pétrole envisagent de limiter leur production

Dubaï: Les grands producteurs de pétrole se réunissent dimanche à Abou Dhabi pour étudier la possibilité d'un retour à des limitations de...

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

lundi 12 novembre 2018 à 10:37

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite