Menu
A+ A A-

Le sous-investissement dans le pétrole prépare le rebond des prix

prix du petrole LondresLondres: L'industrie pétrolière, en réduisant ses investissements dans de nouveaux projets en raison de la faiblesse actuelle des cours, prépare le futur rebond des prix, a estimé jeudi à Londres Patrick Pouyanné, le PDG de Total.
Nous sommes clairement confrontés aujourd'hui à une crise de surabondance d'offre, un excès de capacité qui s'explique aussi parce que la demande a été plus faible qu'attendu, a déclaré M. Pouyanné lors d'une conférence organisée dans le cadre de l'International Petroleum (IP) Week, chiffrant cette offre excédentaire à environ 2 millions de barils par jour (mb/j).

Chuter de 120 à 30 dollars le baril (depuis la mi-2014) a divisé par quatre le chiffre d'affaires des entreprises du secteur pétrolier, a rappelé le PDG de Total, estimant que l'ampleur de ce déclin était inédite, y compris par rapport à la crise traversée par le marché au milieu des années 80, et qu'elle avait des conséquences sur l'industrie dans son ensemble, l'obligeant à réagir.

Estimant que la volatilité des prix était inhérente au secteur des matières premières, le patron de Total s'est toutefois voulu plutôt optimiste sur les perspectives du marché à court et moyen termes, prévoyant même un déficit de l'offre d'ici 2020.

M. Pouyanné a d'abord tenu à relativiser le niveau des excédents, estimant qu'ils ne représentaient que 2% de la production du marché, estimée à 90 millions de barils, alors qu'en 1985, ils comptaient pour 6 à 7% de ce marché, qui produisait alors quelque 60 mb/j.

En outre, nous avons des cycles et les cycles se produisent parce que quand les prix sont élevés, nous sur-investissons (...) et nous avons un impact sur la demande. Quand les prix sont bas, nous sous-investissons et la demande devient positive, a expliqué M. Pouyanné.

Depuis mars 2015, la production américaine de pétrole de schiste a décliné de 500.000 barils par jour, a souligné le patron du géant français du pétrole et du gaz, estimant que les effets de ce déclin devraient se faire sentir sur le marché dès le milieu de cette année.

Globalement, en 2016, la nouvelle offre de capacités additionnelles devrait être neutre, a-t-il précisé, ce qui, couplé à une hausse de la demande mondiale qu'il a estimée à environ 1,5 million de barils par jour cette année, devrait réduire les excédents à quelque 0,5 à 1 million de barils par jour.

C'est pourquoi, en dépit du niveau élevé des réserves mondiales de pétrole, je pense que les prix seront à la fin de l'année plus élevés que maintenant, a prédit M. Pouyanné.

Le rééquilibrage du marché devrait se poursuivre à moyen terme, selon le dirigeant de Total, qui table sur un déclin naturel de la production mondiale des champs de pétrole existants de quelque 5% par an d'ici 2020, équivalent à 20 mb/j.

Si vous ajoutez à cela une hausse de la demande, disons de 1,2%, ce qui n'est pas énorme, alors un million de barils par jour supplémentaires chaque année d'ici 2020 seront nécessaires.

Cela signifie que 25 millions de barils par jour de nouvelles capacités doivent être lancées entre aujourd'hui et 2020 dans un contexte où les investissements sont quasiment à l'arrêt, a poursuivi M. Pouyanné, estimant que le déficit d'offre d'ici 2020 devrait atteindre entre 5 et 10 millions de barils par jour.

Si nous continuons comme cela, nous préparons le prochain rebond des prix du pétrole, a conclu le PDG de Total.

(c) AFP

Commenter Le sous-investissement dans le pétrole prépare le rebond des prix


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    mardi 15 janvier 2019

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne au quatrième trimestre 2018, contre 39,9 dollars au trimestre précédent, mais 35,5 dollars un an auparavant.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 janvier 2019 à 05:28

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie jeudi, plombés par les inquiétudes sur un ralentissement de la demande mondiale et des...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:30

    Le pétrole lesté par la prudence des investisseurs

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi dans un marché empreint de prudence alors que persistent les...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:29

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:14

    La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses…

    Singapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus...

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    7 facteurs qui influenceront les prix du pétrole en 2019

    Le mercredi 23 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    2019: L'année dernière, les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en quatre ans, avant de plonger à plus de 30 dollars. De nombreux facteurs ont joué pendant cette période de volatilité, notamment les sanctions iraniennes et la promesse en résultant de l’OPEP + de stimuler la production pour éviter une pénurie d’approvisionnement. La volatilité semble s’être maintenue jusqu’en 2019, l’incertitude régnant dans plusieurs domaines clés des marchés pétroliers de cette année.

    Lire la suite

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite