Menu
RSS
A+ A A-

L'Iran prêt à vendre son pétrole contre des yuans

prix du petrole IranTéhéran: Non seulement l'Iran peut-il effectuer des calculs pour le pétrole livré sur les marchés mondiaux en euros, mais aussi en yuans chinois ainsi qu'en d'autres devises stables. Les dollars américains ne conviennent pas à cette fin.

Selon le vice-ministre iranien du pétrole Massoud Hashemian Esfahani, la République d'Iran ne veut pas dépendre du dollar américain et de sa circulation dans le monde. Selon lui, le plan d'actions conjoint global pour le règlement du programme nucléaire de l'Iran impose toujours certaines restrictions sur Téhéran.

"Toutes nos transactions seront menées en dollars, en yuans et en d'autres devises internationales", a-t-il confié.

Le 5 février, les plans de l'Iran pour remplacer le dollar en tant que devise de référence dans le commerce du pétrole par l'euro ont été mis au jour. Une source de Reuters a alors annoncé que la Compagnie nationale du pétrole avait déjà signé des contrats prévoyant des calculs en euros avec les sociétés françaises Total et Litasco, aussi bien qu'avec la compagnie espagnole Cepsa.

En janvier, l'Union européenne a adopté la levée des sanctions économiques et financières contre l'Iran, juste après le feu vert de l'AIEA à la mise en œuvre de l'accord nucléaire signé en juillet avec les grandes puissances.

L'accord garantit le caractère civil du nucléaire iranien et rend quasi impossible la construction d'une bombe atomique. Sa signature, en juillet 2015, a mis fin à plus d'une décennie d'isolement diplomatique de l'Iran, dont l'économie a été lourdement pénalisée par les sanctions occidentales.

Téhéran s'est engagé notamment à transformer son usine d'enrichissement d'uranium à Fordo en un centre technologique et à reconstruire un réacteur à Arak conformément à un projet du consortium international. Le combustible usé de ce réacteur devra être acheminé en dehors du pays.

Désormais, l'Iran pourra vendre à l'étranger un million de barils du brut par jour.

(c) Sputnik - http://sptnkne.ws/aBjE

Le pétrole en Iran

-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

lundi 05 novembre 2018

Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

dimanche 04 novembre 2018

Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

vendredi 02 novembre 2018

Pétrole iranien : la Turquie parmi les pays bénéficiant d'un…

Ankara: La Turquie fait partie des pays bénéficiant d'une dérogation des Etats-Unis lui permettant de continuer à importer du pétrole iranien en...

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

lundi 12 novembre 2018 à 10:37

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite