Menu
A+ A A-

L'AIE bat en brèche les espoirs d'une remontée des prix du pétrole

prix du petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a battu en brèche mardi les espoirs d'une remontée des prix du pétrole à court terme, confirmant que le monde devrait rester submergé d'or noir face à une demande fragile.
Dans ces conditions, le risque de baisse à court terme s'est accentué, a estimé l'AIE dans son rapport mensuel de février, évoquant également un accroissement probable des stocks.

Le bras énergétique de l'OCDE a démonté un par un les facteurs d'optimisme qui avaient permis aux cours du pétrole de reprendre un peu de couleurs ces derniers jours, et de repasser au-dessus de la barre de 30 dollars le baril, après leur chute autour de 27 dollars en janvier, un point bas en près de 13 ans.

Ainsi, a estimé l'agence basée à Paris, mieux vaut ne pas compter sur une baisse concertée de l'offre entre les principaux producteurs, membres ou non de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour voir les prix remonter.

La spéculation continuelle sur un accord entre l'OPEP et les principaux producteurs non-OPEP en vue de réduire la production n'est rien d'autre que de la spéculation, a-t-elle prévenu: la probabilité d'une réduction concertée est très faible.

Au contraire, l'OPEP devrait continuer à pomper vigoureusement cette année. Iran, Irak et Arabie saoudite en tête, le cartel pétrolier a extrait 32,63 millions de barils par jour (mbj) en janvier, ce qui représente une hausse de 280.000 barils par jour par rapport au mois précédent et de près de 1,7 mbj sur un an.

En tout, la production mondiale s'est toutefois repliée de 200.000 bj le mois dernier, à 96,5 mbj, affectée par la baisse de la production hors OPEP, qui devrait décliner de 600.000 bj en 2016 à 57,1 mbj.

Pour autant, il est prématuré de tabler sur une reprise des cours du fait d'une forte chute de la production américaine de pétrole de schiste: il se peut qu'elle continue encore à résister, a souligné l'AIE, qui représente les pays consommateurs d'or noir.

Face à ce surplus d'offre, la croissance de la demande mondiale d'or noir va perdre en vigueur. Selon l'AIE, la consommation devrait croître de 1,2 mbj cette année à 95,6 mbj, en légère diminution par rapport aux 95,7 mbj anticipés dans son précédent rapport et notablement moins que la hausse de 1,6 mbj enregistrée en 2015. Elle pourrait être encore davantage mise sous pression par la morosité économique.

(c) AFP

Commenter L'AIE bat en brèche les espoirs d'une remontée des prix du pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2019 à 03:00

    L'Argentine attribue 18 zones maritimes à l'exploration de g…

    Buenos aires: Le gouvernement argentin a attribué 18 zones maritimes à de grandes entreprises pour qu'elles en explorent les éventuelles ressources pétrolières...

    vendredi 17 mai 2019 à 12:11

    Le pétrole dopé sur la semaine par les tensions géopolitique…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, en nette hausse sur la semaine alors que les tensions géopolitiques...

    vendredi 17 mai 2019 à 05:49

    Le pétrole continue de flamber en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de flamber, vendredi en Asie, en raison de l'escalade entre Washington et Téhéran, alors que l'Iran...

    jeudi 16 mai 2019 à 22:14

    Le pétrole monte, la tension grimpe au Moyen-Orient

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé jeudi avant une réunion de suivi de l'accord de l'Opep et de ses...

    jeudi 16 mai 2019 à 12:21

    Le pétrole grimpe, situation tendue avant une réunion de sui…

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens à l'avant-veille d'une réunion de suivi de l'accord de l'Opep et...

    jeudi 16 mai 2019 à 06:01

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse jeudi en Asie, en raison des tensions aux Moyen-Orient.

    mercredi 15 mai 2019 à 22:14

    Le pétrole monte avec des stocks américains de brut moins él…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi dans le sillage d'une hausse des stocks américains moins forte que des...

    mercredi 15 mai 2019 à 17:10

    USA: les stocks et les exportations de pétrole brut bondisse…

    New York: Les stocks ainsi que les exportations de pétrole brut ont fortement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, selon les chiffres...

    mercredi 15 mai 2019 à 15:02

    Le marché du pétrole s'inquiète des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix de l'or noir pourraient flamber en cas d'embrasement de la situation dans le Golfe et de perturbations dans le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 1 mai 2019 Le secteur pétrolier a flanché du fait d'un net recul des cours du pétrole dans la foulée de la publication d'un bond des stocks américains. BP a perdu 1,25% et Royal Dutch Shell 1,44%.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite