Menu
A+ A A-

Le Soudan et le Soudan du Sud ont conclu un accord de principe sur le pétrole

prix du petrole jubaJuba: Un accord de principe sur le montant de la redevance que paie le Soudan du Sud au Soudan pour l'utilisation de ses oléoducs a été conclu par les ministres du Pétrole des deux pays, selon des informations de presse parues jeudi.
Les oléoducs soudanais, menant vers Port-Soudan sur la rive de la mer Rouge, sont indispensables au Soudan du Sud pour exporter son brut. En raison de la chute des cours mondiaux et du montant de cette redevance, fixée jusque-là à 24 dollars le baril, il vend actuellement ce brut à perte.

Global Witness, ONG de lutte contre la corruption liée aux ressources naturelles, avait indiqué en janvier que le Soudan du Sud vendait son pétrole environ 20 dollars le baril.

Lors d'une réunion mercredi à Juba, la capitale du Soudan du Sud, les deux ministres ont décidé qu'au lieu d'une redevance fixe, celle-ci serait désormais indexée sur le prix du brut.

Nous avons discuté et nous nous sommes accordés sur le principe d'une révision de l'accord, a déclaré le ministre sud-soudanais du Pétrole et des Mines, Stephen Dhieu Dau, cité par le site internet Sudan Tribune.

La redevance fluctuera à la hausse ou à la baisse, en fonction des prix du brut au niveau mondial, a-t-il ajouté. Son homologue soudanais Mohammed Awad a expliqué que les détails techniques de l'accord devaient encore être établis, selon radio Tamazuj.

En proclamant son indépendance le 9 juillet 2011, après des décennies de conflit avec Khartoum, le Soudan du Sud a hérité de 75% des réserves pétrolières du Soudan pré-sécession. Mais, enclavé, il continue de dépendre des infrastructures soudanaises pour l'exporter.

L'économie du plus jeune pays du monde, qui a replongé en décembre 2013 dans la guerre civile, est au bord de l'effondrement.

La production de pétrole - dont le Soudan du Sud tirait 98% de ses recettes à son indépendance - a diminué de plus de la moitié pour s'établir à environ 150.000 barils par jour. La livre sud-soudanaise a sombré, l'inflation s'est établie à 109 % sur un an en décembre et le pays manque cruellement de devises.

M. Dhieu Dau avait estimé en janvier que l'arrêt de la production de brut sud-soudanais était inévitable à cours terme, faute d'un accord avec Khartoum sur une réduction de la redevance.

Selon des observateurs, Juba n'a pas pu payer ces derniers mois cette redevance. Des années de mauvaise gestion, l'arrêt de l'exportation de brut entre janvier 2012 et avril 2013 - une décision qui avait débouché sur d'intenses combats frontaliers avec le Soudan entre mars et mai 2012 -, puis la guerre civile ont profondément affecté la production de brut du Soudan du Sud.

(c) AFP

Commenter Le Soudan et le Soudan du Sud ont conclu un accord de principe sur le pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 janvier 2019 à 12:19

    Le pétrole stable, le marché observe le Venezuela

    Londres: Les cours du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché observant de près la situation au Venezuela.

    jeudi 24 janvier 2019 à 11:07

    Arabie Saoudite: "Nous pomperons le dernier baril de pé…

    Ryad: L’Arabie saoudite n’achète pas le récit du "peak oil" (demande maximale de pétrole). Le plus gros producteur de l’OPEP continue de...

    jeudi 24 janvier 2019 à 05:28

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie jeudi, plombés par les inquiétudes sur un ralentissement de la demande mondiale et des...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:30

    Le pétrole lesté par la prudence des investisseurs

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi dans un marché empreint de prudence alors que persistent les...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:29

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:14

    La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses…

    Singapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus...

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    7 facteurs qui influenceront les prix du pétrole en 2019

    Le mercredi 23 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    2019: L'année dernière, les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en quatre ans, avant de plonger à plus de 30 dollars. De nombreux facteurs ont joué pendant cette période de volatilité, notamment les sanctions iraniennes et la promesse en résultant de l’OPEP + de stimuler la production pour éviter une pénurie d’approvisionnement. La volatilité semble s’être maintenue jusqu’en 2019, l’incertitude régnant dans plusieurs domaines clés des marchés pétroliers de cette année.

    Lire la suite

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite