Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil: les bénéfices 2015 plongent moins que redouté

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil a enregistré un plongeon de ses bénéfices en 2015, dont son plus faible profit trimestriel depuis 2002, accusant de plein fouet la chute des prix du pétrole dont les dégâts ont néanmoins été limités par des économies.
Le résultat net annuel a été divisé par deux à 16,15 milliards de dollars, dont 2,78 milliards au quatrième trimestre (-57,7% sur un an). C'est le cinquième trimestre consécutif de baisse des bénéfices.

Cette performance se traduit toutefois par un bénéfice ajusté par action, référence en Amérique du nord, de 3,85 dollars sur l'année et de 67 cents sur le dernier trimestre, contre 3,82 dollars et 63 cents attendus respectivement par les marchés.

Le chiffre d'affaires annuel a diminué de 35% à 268,88 milliards de dollars, tandis que les revenus trimestriels ont reculé de 31,5% à 59,81 milliards. Le recul est néanmoins moins prononcé que redouté par les analystes, qui anticipaient 252,94 milliards de dollars sur l'année et 51,36 milliards sur le trimestre.

ExxonMobil est ainsi la dernière entreprise énergétique à subir les conséquences de la dégringolade des prix de l'or noir, qui ont perdu plus de la moitié de leur valeur en un an et demi.

L'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) a ainsi vu ses bénéfices diviser par près de trois l'an dernier à 7,1 milliards de dollars, avec un fait notoire: une perte de 538 millions de dollars au quatrième trimestre aux Etats-Unis.

La production de pétrole et de gaz a néanmoins augmenté de 3,2%, à 4,1 millions de barils équivalent pétrole par jour, grâce à des puits canadiens, indonésiens, norvégiens et américains ainsi que des gisements en Afrique de l'ouest.

ExxonMobil a pu compter sur son modèle économique qui le place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations à essence notamment.

Les activités de raffinage (aval) ont enregistré un bénéfice de 6,6 milliards de dollars en 2015, près du double comparé à un an plus tôt, tandis que le résultat net de la chimie était de 4,4 milliards de dollars en hausse de 103 millions comparé à 2014.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui bénéficie aux raffineurs.

Le PDG Rex Tillerson a promis de tailler dans les coûts pour résister à un environnement difficile mais sans davantage de précisions. L'enveloppe destinée aux investissements a diminué de 19,4% à 31,05 milliards de dollars en 2015, dont une réduction de 29% lors des trois derniers mois de l'année.

Le dirigeant n'a rien dit sur une éventuelle acquisition préconisée par les marchés pour arrêter le recul de ses revenus et de ses bénéfices.

A Wall Street, le titre du groupe d'Irvin (Texas, sud) reculait de 2,35% à 74,80 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

(c) AFP


Commenter ExxonMobil: les bénéfices 2015 plongent moins que redouté

La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et Chevron déçoivent Wall Street malgré des prix du pétrole él…

vendredi 02 février 2018

New York: ExxonMobil et Chevron, les deux premières majors pétrolières américaines, ont déçu Wall Street vendredi en annonçant avoir gagné moins d'argent qu'espéré en 2017 malgré le rebond des prix du pétrole.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

jeudi 15 février 2018 à 18:57

La consommation de carburant baisse de 0,1% en janvier, le f…

Paris: La consommation de carburants routiers a baissé de 0,1% en France en janvier 2018 par rapport au même mois en 2017...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite