Menu
A+ A A-

La chute du baril de pétrole menace les banques canadiennes

prix du petrole MontréalMontréal: La dégringolade des cours du pétrole, à des niveaux inédits depuis 2002, pourrait affaiblir les banques canadiennes qui ont consenti 42 milliards de dollars canadiens de prêts au secteur des hydrocarbures, avertit lundi la banque Nomura.
A 31,62 dollars américains lundi à la clôture à New York le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), les prix du brut se situent probablement sous le seuil de rentabilité de plusieurs producteurs, observe la banque japonaise dans une note.

Il y a une inquiétude croissante que cette situation puisse affaiblir les banques canadiennes, dont les prêts directs aux groupes pétroliers et gaziers sont évalués à 42 milliards de dollars canadiens (27 mds d'euros), soit 6% des prêts commerciaux, souligne l'auteur de l'étude, Charles St-Arnaud, économiste chez Nomura.

En prenant en compte les secteurs dépendant directement de l'industrie pétrolière, l'exposition des grandes banques canadiennes s'élève à 123 milliards de dollars canadiens (83,7 mds d'euros), soit 17% des prêts commerciaux.

Actuellement, il n'y a pas de menace imminente, mais si les prix des matières premières devaient continuer à être bas, cela entraînerait une plus grande exposition et une hausse des créances dépréciées, relève M. St-Arnaud.

Cet analyste juge que la situation requiert une surveillance permanente, car des pertes importantes des banques pourraient avoir un effet très négatif sur l'économie (canadienne), qui tourne déjà au ralenti depuis 18 mois et la chute des cours du brut.

Le secteur énergétique (environ 10% du PIB) a en effet lourdement pesé sur l'économie canadienne ces derniers mois, entraînant même une récession au cours du premier semestre 2015. La province d'Alberta, coeur de l'industrie pétrolière du pays, a notamment perdu près de 20.000 emplois en 2015.

Cinquième producteur mondial d'hydrocarbures, le Canada devrait toutefois presque doubler sa production d'or noir d'ici 2040, selon une étude de l'Office national de l'Énergie (ONÉ, une agence fédérale) publiée la semaine dernière.

L'ONÉ mise en outre sur un baril de WTI à 80 dollars en 2020, et à 105 dollars en 2040.

(c) AFP

Commenter La chute du baril de pétrole menace les banques canadiennes


    Le pétrole au Canada / Québec

    lundi 03 décembre 2018

    Le pétrole canadien bondit après la baisse de production de …

    Ottawa: Les cours du pétrole canadien bondissaient lundi après la décision de l'Alberta d'imposer aux pétrolières actives dans cette province une baisse...

    lundi 03 décembre 2018

    Canada: l'Alberta réduit sa production pétrolière pour frein…

    Ottawa: La Première ministre d'Alberta, Rachel Notley, a annoncé dimanche une réduction de 8,7% de la production pétrolière de cette province canadienne...

    mardi 20 novembre 2018

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    - Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    - Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    jeudi 01 novembre 2018

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la même période il y a un an, porté par une "production record" de sables bitumineux.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 07 décembre 2018 à 21:29

    Le pétrole bondit après l'accord entre l'Opep et ses alliés

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi alors que les membres de l'Opep et leurs alliés...

    vendredi 07 décembre 2018 à 20:28

    L'Opep et Moscou réduisent leur production, le pétrole se re…

    Vienne: L'Opep et ses alliés menés par la Russie vont abaisser leur production d'1,2 million de barils par jour pour les six...

    vendredi 07 décembre 2018 à 18:49

    Pétrole trop cher ? L'Arabie saoudite appelle les Etats à mé…

    Vienne: Alors que les principaux pays producteurs de pétrole ont décidé vendredi de réduire leur production afin de soutenir les cours, l'Arabie...

    vendredi 07 décembre 2018 à 17:12

    L'Opep et ses alliés s'entendent pour baisser la production …

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie ont annoncé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils...

    vendredi 07 décembre 2018 à 16:55

    L'Opep et ses alliés proches d'un accord de baisse de la pro…

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie s'apprêtaient vendredi à annoncer un accord de limitation substantielle de la production de brut...

    vendredi 07 décembre 2018 à 16:14

    "Gilets jaunes": le dépôt pétrolier de Lucciana bl…

    Bastia: Le dépôt pétrolier de Lucciana en Haute-Corse a été bloqué quelques heures vendredi par une trentaine de "gilets jaunes" et de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 15:44

    Le cours du pétrole bondit de 5% en pleines discussions de l…

    Londres: Les cours du pétrole ont bondi vendredi de 5% juste après une réunion des pays membres de l'Opep à Vienne et...

    vendredi 07 décembre 2018 à 14:42

    Kenya: de hauts responsables arrêtés après la disparition de…

    Nairobi: Cinq responsables de la Société kényane pour les oléoducs (KPC), dont son directeur, ont été arrêtés vendredi à la suite de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 12:04

    Le pétrole stable, le marché scrute les rencontres de Vienne

    Londres: Les prix du pétrole étaient stables vendredi matin en cours d'échanges européens, le marché attendant la fin des rencontres des pays...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite