Menu
A+ A A-

Pétrole irakien: les exportations en hausse en janvier mais les revenus dégringolent

prix du petrole bagdadBagdad: Les exportations irakiennes de pétrole ont augmenté en janvier par rapport à décembre mais les revenus de l'or noir ont baissé de plus de 650 millions de dollars à cause de la chute des prix du brut, a indiqué lundi le ministère du Pétrole.
Bagdad fait face à une crise financière due à la dégringolade des prix du pétrole, tombés autour de 22 dollars le baril en janvier selon le ministère.

L'Irak a exporté en moyenne 3,28 millions de barils par jour (mbj) en janvier, contre 3,21 mbj en décembre mais ses recettes mensuelles sont passées de 2,92 milliards à 2,62 milliards de dollars en un mois, précisé le communiqué du ministère.

Ces exportations de pétrole n'incluent pas celles faites via l'oléoduc reliant la province irakienne de Kirkouk au terminal turc de Ceyhan, sur la méditerranée.

La région autonome du Kurdistan exporte de façon indépendante le pétrole des provinces du nord du pays depuis l'échec l'année dernière de la mise en place d'un accord avec le gouvernement fédéral.

2016 sera une année difficile pour l'Irak et les prévisions indiquent la poursuite de l'effondrement des prix du brut, a mis en garde le ministre des Finances Hoshyar Zebari.

L'Irak encaisse difficilement la chute des prix du pétrole dont il dépend pour la grande majorité de ses dépenses, au moment où le pays mène une guerre coûteuse contre le groupe Etat islamique (EI) qui contrôle de vastes pans de territoire.

Des millions d'Irakiens ont été déplacés par les violences et des centaines de milliers d'autres pourraient fuir les conflits en 2016.

De plus, les régions reprises aux jihadistes sont souvent dévastées et leur reconstruction va engendrer d'énormes coûts.

Dimanche, les Nations unies ont lancé un appel aux dons de 861 millions de dollars pour apporter une assistance humanitaire à l'Irak.

Le gouvernement a le dos au mur parce que le prix du pétrole est très bas, c'est pourquoi nous faisons appel à la générosité de la communauté internationale, a souligné Lise Grande, coordinatrice humanitaire de l'ONU pour l'Irak.

(c) AFP

Commenter Pétrole irakien: les exportations en hausse en janvier mais les revenus dégringolent


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    jeudi 01 novembre 2018

    Irak: 8,55 milliards de dollars de recettes pétrolières, pre…

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en octobre 8,55 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros), soit presque le double par...

    lundi 01 octobre 2018

    Recettes pétrolières record pour l'Irak en septembre

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en septembre un niveau record, à plus de 7,9 milliards de dollars, a indiqué...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 07 décembre 2018 à 21:29

    Le pétrole bondit après l'accord entre l'Opep et ses alliés

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi alors que les membres de l'Opep et leurs alliés...

    vendredi 07 décembre 2018 à 20:28

    L'Opep et Moscou réduisent leur production, le pétrole se re…

    Vienne: L'Opep et ses alliés menés par la Russie vont abaisser leur production d'1,2 million de barils par jour pour les six...

    vendredi 07 décembre 2018 à 18:49

    Pétrole trop cher ? L'Arabie saoudite appelle les Etats à mé…

    Vienne: Alors que les principaux pays producteurs de pétrole ont décidé vendredi de réduire leur production afin de soutenir les cours, l'Arabie...

    vendredi 07 décembre 2018 à 17:12

    L'Opep et ses alliés s'entendent pour baisser la production …

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie ont annoncé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils...

    vendredi 07 décembre 2018 à 16:55

    L'Opep et ses alliés proches d'un accord de baisse de la pro…

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie s'apprêtaient vendredi à annoncer un accord de limitation substantielle de la production de brut...

    vendredi 07 décembre 2018 à 16:14

    "Gilets jaunes": le dépôt pétrolier de Lucciana bl…

    Bastia: Le dépôt pétrolier de Lucciana en Haute-Corse a été bloqué quelques heures vendredi par une trentaine de "gilets jaunes" et de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 15:44

    Le cours du pétrole bondit de 5% en pleines discussions de l…

    Londres: Les cours du pétrole ont bondi vendredi de 5% juste après une réunion des pays membres de l'Opep à Vienne et...

    vendredi 07 décembre 2018 à 14:42

    Kenya: de hauts responsables arrêtés après la disparition de…

    Nairobi: Cinq responsables de la Société kényane pour les oléoducs (KPC), dont son directeur, ont été arrêtés vendredi à la suite de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 12:04

    Le pétrole stable, le marché scrute les rencontres de Vienne

    Londres: Les prix du pétrole étaient stables vendredi matin en cours d'échanges européens, le marché attendant la fin des rencontres des pays...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite