Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole irakien: les exportations en hausse en janvier mais les revenus dégringolent

prix du petrole bagdadBagdad: Les exportations irakiennes de pétrole ont augmenté en janvier par rapport à décembre mais les revenus de l'or noir ont baissé de plus de 650 millions de dollars à cause de la chute des prix du brut, a indiqué lundi le ministère du Pétrole.
Bagdad fait face à une crise financière due à la dégringolade des prix du pétrole, tombés autour de 22 dollars le baril en janvier selon le ministère.

L'Irak a exporté en moyenne 3,28 millions de barils par jour (mbj) en janvier, contre 3,21 mbj en décembre mais ses recettes mensuelles sont passées de 2,92 milliards à 2,62 milliards de dollars en un mois, précisé le communiqué du ministère.

Ces exportations de pétrole n'incluent pas celles faites via l'oléoduc reliant la province irakienne de Kirkouk au terminal turc de Ceyhan, sur la méditerranée.

La région autonome du Kurdistan exporte de façon indépendante le pétrole des provinces du nord du pays depuis l'échec l'année dernière de la mise en place d'un accord avec le gouvernement fédéral.

2016 sera une année difficile pour l'Irak et les prévisions indiquent la poursuite de l'effondrement des prix du brut, a mis en garde le ministre des Finances Hoshyar Zebari.

L'Irak encaisse difficilement la chute des prix du pétrole dont il dépend pour la grande majorité de ses dépenses, au moment où le pays mène une guerre coûteuse contre le groupe Etat islamique (EI) qui contrôle de vastes pans de territoire.

Des millions d'Irakiens ont été déplacés par les violences et des centaines de milliers d'autres pourraient fuir les conflits en 2016.

De plus, les régions reprises aux jihadistes sont souvent dévastées et leur reconstruction va engendrer d'énormes coûts.

Dimanche, les Nations unies ont lancé un appel aux dons de 861 millions de dollars pour apporter une assistance humanitaire à l'Irak.

Le gouvernement a le dos au mur parce que le prix du pétrole est très bas, c'est pourquoi nous faisons appel à la générosité de la communauté internationale, a souligné Lise Grande, coordinatrice humanitaire de l'ONU pour l'Irak.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite