Menu
A+ A A-

Pétrole: le Koweït et l'Irak excluent une baisse de la production de l'Opep

prix du petrole KoweïtKoweït: Le Koweït et l'Irak ont exclu mardi une réduction unilatérale de la production de l'Opep pour faire remonter les prix du pétrole.
Les ministres du Pétrole des deux pays membres du cartel ont également minimisé le besoin d'une réunion d'urgence de l'OPEP souhaitée par certains pays.

L'OPEP ne va pas réduire sa production à moins d'une réduction de la production en dehors de l'organisation, a déclaré à la presse le ministre koweïtien du pétrole par intérim Anas al-Saleh.

Je ne vois aucune logique à une réduction de la production de l'OPEP sans réduction de celle de pays Non-OPEP, a-t-il souligné.

Son homologue irakien Adel Abdel Mehdi a déclaré que son pays était prêt à coopérer avec (tout) pays (hors OPEP) qui serait prêt à collaborer pour faire réduire la production afin d'inverser la courbe de la baisse des prix qui ont atteint leur plus bas en 13 ans.

Il a souligné que le marché avait besoin d'un accord entre tous les producteurs.

L'OPEP a refusé lors de sa réunion ministérielle de novembre 2014 de réduire sa production pour préserver ses parts de marché.

Mardi vers 11H30 GMT , le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 30,70 dollars (28,34 euros) sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance prenait 7 cents à 30,41 dollars.

Le Venezuela a proposé une réunion extraordinaire de l'OPEP en février pour examiner la question de la chute des prix.

Mais le ministre koweïtien du Pétrole a estimé inutile toute réunion du cartel sans ordre du jour précis avant sa conférence ministérielle régulière prévue en juin prochain.

Nous n'avons pas besoin de nous réunir pour simplement nous réunir, a-t-il dit.

Il s'est félicité de la stratégie de l'OPEP de ne pas réduire la production, estimant qu'elle marche.

Le ministre irakien a indiqué qu'au prix actuel du brut, la majorité des pays producteurs vendent leur pétrole à un prix inférieur au coût de production.

Il a prévenu que si la crise actuelle persistait encore, les prix pourraient rebondire fortement.

Si la crise énergétique se poursuit sur une longue période et les investissements baissent, le prix va rebondir soudainement et fortement, a dit M. Abdel Mehdi.

Le problème sera alors celui de la demande plutôt que celui de la surabondance de l'offre, a-t-il ajouté, indiquant que les prix du brut devraient remonter à autour 50 dollars le baril durant le deuxième semestre de cette année.

Le directeur général de la firme publique Kuwait Petroleum Corp, Nizar al-Adsani, a indiqué que les investissements dans les secteurs de la production et de l'exploration du pétrole dans le monde avaient chuté de 20% en 2015 par rapport aux 850 milliards de dollars investis en 2014. Cette baisse devrait être de 18% cette année, selon lui.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le Koweït et l'Irak excluent une baisse de la production de l'Opep


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    jeudi 01 novembre 2018

    Irak: 8,55 milliards de dollars de recettes pétrolières, pre…

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en octobre 8,55 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros), soit presque le double par...

    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    lundi 24 décembre 2018

    Le marché pétrolier sera à l'équilibre début 2019 (ministres…

    Koweït: La baisse attendue de la production au début de l'année 2019 va enrayer le recul des prix du baril, ont estimé...

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    jeudi 26 avril 2018

    L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

    Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 13 février 2019

    La prochaine grande crise de l'OPEP

    OPEP: L'OPEP réussit dans une certaine mesure à sortir d'un autre ralentissement du marché pétrolier, mais à moyen terme, le cartel fait face...

    mardi 12 février 2019

    L'Opep a nettement limité sa production de pétrole en janvie…

    Paris: L'Opep a encore fortement réduit sa production en janvier, avec un effort marqué de l'Arabie saoudite, conformément à ses engagements pour...

    lundi 11 février 2019

    Pétrole: marché à l'équilibre au 1er trimestre 2019 (Emirats…

    Dubaï: Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Suheil al-Mazrouei, a dit lundi s'attendre à ce que l'offre et la demande...

    jeudi 07 février 2019

    Total: La production dépassera 3 millions de barils par jour…

    Paris: Total a publié jeudi des résultats 2018 portés par la hausse des prix du pétrole et a fait savoir que sa...

    jeudi 31 janvier 2019

    L'Opep a réduit son offre en janvier, Arabie saoudite en têt…

    Londres: L'offre de pétrole de l'Opep a enregistré en janvier sa plus forte baisse depuis deux ans, montre jeudi une enquête de...

    vendredi 25 janvier 2019

    Le marché du pétrole sera 'très volatil' cette année (AIE)

    Paris: Les cours du pétrole seront marqués par une grande volatilité cette année, sur fond de troubles géopolitiques et de ralentissement économique...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    lundi 18 février 2019 à 04:27

    Le pétrole orienté en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, lundi en Asie, toujours portés par l'élan d'optimisme de la semaine passée.

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite