Menu
A+ A A-

Aramco maintient ses investissements en dépit des prix bas du pétrole

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé lundi son intention de maintenir ses investissements en dépit de l'effondrement des cours du brut, tout en réduisant les autres coûts.
"La discipline budgétaire devient prioritaire", a déclaré le président d'Aramco, Khalid al-Falih, lors d'un symposium économique organisé à Ryad.

"Nos investissements (pour accroître nos) capacités dans le pétrole et le gaz n'ont pas baissé", a-t-il dit, précisant qu'Aramco avait réussi à limiter de nombreuses dépenses "simplement en réduisant des coûts".

Les cours du brut se sont effondrés, passant de plus de 100 dollars le baril début 2014 à moins 33 dollars le baril actuellement.

Fortement dépendante du pétrole, l'Arabie saoudite a procédé à des coupes sans précédent dans son budget 2016. Elle cherche à diversifier son économie et envisage même d'introduire Aramco en Bourse.

l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'OPEP refusent de réduire leur production pour tenter d'éliminer du marché des producteurs peu compétitifs, comme ceux qui exploitent le pétrole de schiste.

Mais M. Falih a affirmé à des journalistes, en marge du symposium, que son pays n'était pas responsable de la chute des prix du pétrole.

"Aramco --et par conséquent l'Arabie saoudite-- n'écoule un quelconque baril que s'il a un client, alors que d'autre pays chargent leur brut dans des tankers et commencent seulement après à chercher des acheteurs", a-t-il affirmé.

Le président d'Aramco a souligné que son pays souhaitait des "prix modérés" du baril.

Il a d'autre part estimé qu'il y avait deux options pour l'introduction en Bourse d'Aramco.

"L'une est de céder une part importante de l'activité en aval", comme le secteur chimique et les opérations de marketing. "L'autre est de proposer un pourcentage de la compagnie elle-même à des investisseurs", a-t-il indiqué.

(c) AFP

Commenter Aramco maintient ses investissements en dépit des prix bas du pétrole


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    lundi 12 novembre 2018

    Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

    lundi 12 novembre 2018

    La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco "absolument prêt" pour une introduction en Bourse

    jeudi 25 octobre 2018

    Ryad: Le géant saoudien du pétrole Aramco est "absolument prêt" pour une introduction en Bourse maintes fois reportée, mais plusieurs procédures réglementaires doivent encore être accomplies, a déclaré jeudi le ministre saoudien de l'Economie et de la Planification.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite