Menu
A+ A A-

Pétrole: le Soudan du Sud vend désormais à perte le brut dont il dépend

prix du petrole nairobiNairobi: Le Soudan du Sud, qui tire l'essentiel de ses recettes du pétrole, produit désormais son brut à perte, en raison de la chute des prix mondiaux et d'une redevance fixe d'utilisation des oléoducs soudanais indispensables à son exportation, ont indiqué vendredi des analystes.
Le Soudan du Sud vend actuellement son pétrole environ 20$ le baril, sous le cours mondial du Brent (28$ mercredi) en raison d'une moindre qualité, a expliqué Emma Vickers de Global Witness, ONG de lutte contre la corruption liée aux ressources naturelles. Mais le pays verse à Khartoum une redevance fixe de 24 dollars pour chaque baril transitant dans les oléoducs soudanais vers Port-Soudan sur la rive de la mer Rouge.

En proclamant son indépendance le 9 juillet 2011, après des décennies de conflit avec Khartoum, le Soudan du Sud a hérité de 75% des réserves pétrolières du Soudan pré-sécession, mais, enclavé, continue de dépendre des infrastructures soudanaises pour l'exporter.

Selon Eye Radio, station privée basée le gouvernement sud-soudanais a écrit à Khartoum pour demander à renégocier le montant des redevances.

Les 24$ payés par Juba sur chaque baril comprennent les redevances d'utilisation des infrastructures soudanaises proprement dites - environ 9$ - auxquelles s'ajoutent 15$ de remboursement d'une indemnité forfaitaire totale de 3 milliards de dollars, due à Khartoum en compensation de la perte de revenus pétroliers lors de la sécession.

L'économie du Soudan du Sud, plus jeune pays du monde qui a replongé en décembre 2013 dans la guerre civile, est au bord de l'effondrement. La production de pétrole a diminué de près de 30% pour s'établir à environ 150.000 barils par jour. La livre sud-soudanaise a sombré, l'inflation s'est établie à 109 % sur un an en décembre et le pays manque cruellement de devises.

Selon le site internet Sudan Tribune, basé à Paris, et qui couvre l'actualité des deux Soudans, le ministère sud-soudanais du Pétrole et des Mines a estimé que l'arrêt de la production de brut était inévitable à court terme faute d'accord avec Khartoum sur une réduction des redevances.

"Nous n'avons d'autre option pour le moment que de fermer (les vannes) parce que (...) nous ne pouvons vendre le pétrole à perte", a fait savoir le ministère sud-soudanais dans un mémo envoyé à son homologue soudanais.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le Soudan du Sud vend désormais à perte le brut dont il dépend


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 avril 2021 à 21:31

    Le pétrole en léger repli après les fortes hausses de la sem…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés vendredi, s'ajustant après les fortes hausses des derniers jours, soutenues par des...

    vendredi 16 avril 2021 à 12:44

    Le pétrole soutenu par des données économiques américaines e…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, dans la dernière ligne droite d'une semaine positive pour les cours du...

    jeudi 15 avril 2021 à 21:32

    Le pétrole poursuit sa hausse après de bonnes nouvelles écon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont continué de progresser jeudi, s'installant à leur plus haut niveau en un mois, après...

    jeudi 15 avril 2021 à 11:57

    Le pétrole calme le jeu au lendemain d'une forte hausse

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger recul jeudi, au lendemain d'un bond lié à une baisse plus forte que prévu...

    mercredi 14 avril 2021 à 21:52

    Le pétrole décolle après un repli des stocks américains, sig…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés en flèche après une diminution plus forte qu'attendu des stocks de brut aux...

    mercredi 14 avril 2021 à 17:40

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu, r…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, et davantage que les anticipations...

    mercredi 14 avril 2021 à 16:56

    Le pétrole décolle après une chute des stocks de brut aux Et…

    Londres: Les prix du pétrole accéléraient mercredi après une baisse plus forte qu'attendu des stocks de brut aux États-Unis, signal positif pour...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole soutenu par des prévisions encourageantes pour la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, portés par des données encourageantes pour la demande d'or noir partagées par l'Opep...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:27

    L'AIE plus optimiste pour la demande de pétrole

    Londres: Le déploiement des vaccins contre le COVID-19 favorise la reprise de la demande mondiale de pétrole, a déclaré mercredi l'Agence internationale...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite