Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le Soudan du Sud vend désormais à perte le brut dont il dépend

prix du petrole nairobiNairobi: Le Soudan du Sud, qui tire l'essentiel de ses recettes du pétrole, produit désormais son brut à perte, en raison de la chute des prix mondiaux et d'une redevance fixe d'utilisation des oléoducs soudanais indispensables à son exportation, ont indiqué vendredi des analystes.
Le Soudan du Sud vend actuellement son pétrole environ 20$ le baril, sous le cours mondial du Brent (28$ mercredi) en raison d'une moindre qualité, a expliqué Emma Vickers de Global Witness, ONG de lutte contre la corruption liée aux ressources naturelles. Mais le pays verse à Khartoum une redevance fixe de 24 dollars pour chaque baril transitant dans les oléoducs soudanais vers Port-Soudan sur la rive de la mer Rouge.

En proclamant son indépendance le 9 juillet 2011, après des décennies de conflit avec Khartoum, le Soudan du Sud a hérité de 75% des réserves pétrolières du Soudan pré-sécession, mais, enclavé, continue de dépendre des infrastructures soudanaises pour l'exporter.

Selon Eye Radio, station privée basée le gouvernement sud-soudanais a écrit à Khartoum pour demander à renégocier le montant des redevances.

Les 24$ payés par Juba sur chaque baril comprennent les redevances d'utilisation des infrastructures soudanaises proprement dites - environ 9$ - auxquelles s'ajoutent 15$ de remboursement d'une indemnité forfaitaire totale de 3 milliards de dollars, due à Khartoum en compensation de la perte de revenus pétroliers lors de la sécession.

L'économie du Soudan du Sud, plus jeune pays du monde qui a replongé en décembre 2013 dans la guerre civile, est au bord de l'effondrement. La production de pétrole a diminué de près de 30% pour s'établir à environ 150.000 barils par jour. La livre sud-soudanaise a sombré, l'inflation s'est établie à 109 % sur un an en décembre et le pays manque cruellement de devises.

Selon le site internet Sudan Tribune, basé à Paris, et qui couvre l'actualité des deux Soudans, le ministère sud-soudanais du Pétrole et des Mines a estimé que l'arrêt de la production de brut était inévitable à court terme faute d'accord avec Khartoum sur une réduction des redevances.

"Nous n'avons d'autre option pour le moment que de fermer (les vannes) parce que (...) nous ne pouvons vendre le pétrole à perte", a fait savoir le ministère sud-soudanais dans un mémo envoyé à son homologue soudanais.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite