Menu
RSS
A+ A A-

Novozymes: la crise pétrolière pèse sur la croissance en 2015

prix du petrole copenhagueCopenhague: Le numéro un mondial des enzymes alimentaires et industrielles Novozymes a enregistré en 2015 une croissance plus modeste que l'année précédente et revu ses prévisions à la baisse sous l'effet de la crise pétrolière.
A la Bourse de Copenhague, le titre perdait 11,7%, à 259 couronnes, vers 10H30 (09H30 GMT), dans un marché en hausse de 0,4%.

Le bénéfice net annuel est ressorti à 2,8 milliards de couronnes danoises (375 millions d'euros), en hausse de 12%, pour un chiffre d'affaires accru de 12% également, à 14 milliards de couronnes, selon le rapport d'activités publié mardi.

Mais hors effets de change, le chiffre d'affaires n'augmente que de 4%, contre 7% en 2014, et la marge opérationnelle EBIT ne progresse que de 0,5 point à 27,7%.

La chute des cours du pétrole exerce une forte pression sur les producteurs de bioéthanol qui cherchent à maintenir leur compétitivité face à un baril d'or noir passé sous les 30 dollars.

Ces producteurs réduisent leurs achats d'enzymes utilisés dans la fermentation du sucre de canne, des céréales et d'autres déchets agricoles entrant dans la composition du carburant écologique.

Les revenus de la division bioénergie de Novozymes, qui représentent désormais près de 20% de ses revenus totaux, se sont ainsi contractés de 5% à taux de change constants.

La volatilité des cours du pétrole handicape les petites entreprises productrices de bioéthanol en attente d'une remontée des cours, a commenté le PDG de Novozymes, Peder Holk Nielsen, cité par l'agence Bloomberg.

Les revenus de tous les autres segments d'activité du groupe danois ont progressé: produits ménagers (+1%), agroalimentaire (+5%), agriculture (+19%), pharmacie (+6%).

Pour 2016, Novozymes table sur une croissance comprise entre 3 et 5% hors effets de change et entrevoit une croissance du bénéfice net de 8 à 10%.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite