Menu
RSS
A+ A A-

Les résultats de Total ont baissé de près d'un quart en 2015

prix du petrole ParisParis: Les résultats du géant pétrolier Total se sont repliés de plus de 20% en 2015 dans le sillage de la dégringolade des cours du pétrole, a déclaré son PDG Patrick Pouyanné mardi, tout en insistant sur la bonne résistance de son groupe dans ce contexte difficile.
Les résultats de Total résistent, parce que non seulement on est dans la production de pétrole, mais aussi dans la transformation, dans le raffinage, dans la distribution. On est dans toute la chaîne, a expliqué M. Pouyanné sur la radio Europe 1.

Mais en même temps nos résultats baissent. Ils vont baisser d'un peu plus de 20% cette année quand le prix du pétrole baisse de 50 (%). Nous résistons mais nous baissons, a-t-il ajouté.

Interrogé par l'AFP, le groupe a ensuite précisé les propos du dirigeant en disant qu'il s'agissait de l'évolution des résultats à fin septembre 2015, tout en admettant que la tendance évoquée était conforme au consensus des analystes pour l'ensemble de l'exercice.

Total est une entreprise solide qui est capable de faire face à cette situation, ce que nous avons démontré en 2015, a-t-il poursuivi.

Face à la chute des cours du brut, qui ont perdu plus de deux tiers de leur valeur depuis mi-2014, Total avait amplifié sa stratégie de rigueur en annonçant en septembre dernier un nouveau tour de vis pour réduire ses coûts et ses investissements.

Le groupe pétrolier et gazier ne prévoit plus d'investir que 20 à 21 milliards de dollars en 2016, puis 17 à 19 milliards à partir de 2017, contre 23 à 24 milliards cette année.

Il entend aussi réduire ses coûts opérationnels de 3 milliards de dollars en 2017 et céder pour 10 milliards de dollars d'actifs.

En parallèle, il diminue ses effectifs de 2.000 personnes (sur environ 100.000 salariés) via un gel des embauches.

Nous recrutons moins, mais nous avons quand même recruté. En France, au lieu de recruter 1.200 personnes, nous en avons recruté 700, a déclaré Patrick Pouyanné mardi.

Total doit publier ses résultats annuels pour 2015 le 11 février.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise

vendredi 29 juin 2018

Paris: Total espère qu'une solution "sera trouvée très prochainement" à la crise autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir en Libye, où le groupe détient des participations dans plusieurs concessions.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite