Menu
RSS
A+ A A-

Les résultats de Total ont baissé de près d'un quart en 2015

prix du petrole ParisParis: Les résultats du géant pétrolier Total se sont repliés de plus de 20% en 2015 dans le sillage de la dégringolade des cours du pétrole, a déclaré son PDG Patrick Pouyanné mardi, tout en insistant sur la bonne résistance de son groupe dans ce contexte difficile.
Les résultats de Total résistent, parce que non seulement on est dans la production de pétrole, mais aussi dans la transformation, dans le raffinage, dans la distribution. On est dans toute la chaîne, a expliqué M. Pouyanné sur la radio Europe 1.

Mais en même temps nos résultats baissent. Ils vont baisser d'un peu plus de 20% cette année quand le prix du pétrole baisse de 50 (%). Nous résistons mais nous baissons, a-t-il ajouté.

Interrogé par l'AFP, le groupe a ensuite précisé les propos du dirigeant en disant qu'il s'agissait de l'évolution des résultats à fin septembre 2015, tout en admettant que la tendance évoquée était conforme au consensus des analystes pour l'ensemble de l'exercice.

Total est une entreprise solide qui est capable de faire face à cette situation, ce que nous avons démontré en 2015, a-t-il poursuivi.

Face à la chute des cours du brut, qui ont perdu plus de deux tiers de leur valeur depuis mi-2014, Total avait amplifié sa stratégie de rigueur en annonçant en septembre dernier un nouveau tour de vis pour réduire ses coûts et ses investissements.

Le groupe pétrolier et gazier ne prévoit plus d'investir que 20 à 21 milliards de dollars en 2016, puis 17 à 19 milliards à partir de 2017, contre 23 à 24 milliards cette année.

Il entend aussi réduire ses coûts opérationnels de 3 milliards de dollars en 2017 et céder pour 10 milliards de dollars d'actifs.

En parallèle, il diminue ses effectifs de 2.000 personnes (sur environ 100.000 salariés) via un gel des embauches.

Nous recrutons moins, mais nous avons quand même recruté. En France, au lieu de recruter 1.200 personnes, nous en avons recruté 700, a déclaré Patrick Pouyanné mardi.

Total doit publier ses résultats annuels pour 2015 le 11 février.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Total et l'Angola inaugurent un nouveau champ offshore très attendu

samedi 10 novembre 2018

Luanda: L'Angola et Total ont inauguré samedi un nouveau champ pétrolier en eaux profondes opéré par le groupe français, un coup de fouet très attendu à la production du pays africain depuis la chute des cours du brut qui...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

lundi 12 novembre 2018 à 10:37

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite