Menu
A+ A A-

Statoil prend 12% dans le suédois Lundin pour 500 millions d'euros

prix du petrole norvègeOslo: Le géant norvégien des hydrocarbures Statoil a annoncé jeudi avoir pris pour 4,6 milliards de couronnes suédoises (497 millions d'euros) une participation de 11,93% dans le suédois Lundin Petroleum.
Les deux groupes sont partenaires sur plusieurs gisements au large de la Norvège, dont Edvard Grieg récemment entré en production, et surtout Johan Sverdrup qui pourrait receler jusqu'à 2,9 milliards de barils équivalent-pétrole en mer du Nord et dont l'exploitation devrait démarrer fin 2019.

L'investissement dans Lundin Petroleum accroîtra indirectement la présence de Statoil dans des actifs de base sur le plateau continental norvégien, a souligné le groupe norvégien dans un communiqué.

Statoil dit ne pas projeter d'augmenter sa part dans le capital de Lundin, contrôlé par la famille suédoise du même nom.

L'opération intervient à un moment où les valeurs pétrolières ont énormément chuté en Bourse dans le sillage du cours du baril, qui est brièvement descendu en dessous des 30 dollars mercredi.

Statoil a déboursé environ 124 couronnes par action Lundin, soit une prime de 28,5% par rapport au cours à la clôture mercredi à la Bourse de Stockholm (96,5 couronnes). Au course des six derniers mois, le titre a abandonné près de 30%.

Le fait que Statoil achète une part minoritaire dans Lundin Petroleum est le signe que le plateau continental norvégien reste attrayant, même dans les moments difficiles, a commenté le ministre norvégien du Pétrole et de l'Énergie, Tord Lien.

Sur les neuf premiers mois de 2015, Lundin a produit quelque 30.000 barils équivalent-pétrole par jour (bep/j) essentiellement en Norvège mais aussi en France, aux Pays-Bas, en Malaisie et en Indonésie. La production de Statoil s'est élevée en moyenne à 1,945 million bep/j sur la même période.

Commenter Statoil prend 12% dans le suédois Lundin pour 500 millions d'euros



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

    Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

    jeudi 26 juillet 2018

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    mercredi 08 février 2023

    Equinor : résultat record en 2022 grâce à la flambée des cou…

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié mercredi des résultats record pour 2022 grâce à la flambée des cours, ce...

    mardi 30 août 2022

    Selon Elon Musk, le monde a toujours besoin de pétrole et de…

    Stavanger: L'homme le plus riche du monde et fondateur de Tesla Inc., Elon Musk, a reconnu que le monde a encore besoin...

    mercredi 09 février 2022

    Equinor renoue avec des gains massifs grâce à la hausse des …

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a tiré parti de la hausse des cours des hydrocarbures en 2021 en affichant mercredi...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 08 février 2023 à 22:23

    Le pétrole grimpe malgré la hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, du fait de perturbations dans...

    mercredi 08 février 2023 à 17:20

    🛢️ USA : les stocks hebdo de pétrole brut augmentent de 2,4 …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière aux...

    mercredi 08 février 2023 à 17:15

    TotalEnergies fait miroiter de nouveaux rabais à la pompe en…

    Paris: Après l'annonce de profits record réalisés en 2022, publiés quand le diesel approche 2 euros le litre, TotalEnergies a fait miroiter...

    mercredi 08 février 2023 à 17:08

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 08 février 2023 à 12:10

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de reprise de la demande e…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, dopés par les espoirs grandissants de reprise de...

    mercredi 08 février 2023 à 08:30

    Totalenergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoir…

    La défense: Dans le sillage des autres majors pétrolières, le groupe français Totalenergies a annoncé mercredi un bénéfice net dopé par le...

    mercredi 08 février 2023 à 07:45

    Equinor : résultat record en 2022 grâce à la flambée des cou…

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié mercredi des résultats record pour 2022 grâce à la flambée des cours, ce...

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 8 février 2022 Les bénéfices des cinq majors (Shell, Chevron, ExxonMobil, BP et TotalEnergies) devraient dépasser 150 milliards de dollars en 2022, et même plus de 180 milliards sans compter la perte causée par le retrait de BP de Russie, s'attirant les foudres des gouvernements et ONG, en pleine crise énergétique et climatique.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🇷🇺 Entrée en vigueur de l'embargo sur les produits pétroliers russes: quel impact sur les prix en UE ?

    Le lundi 06 février 2023

    Bruxelles: L'Union Européenne (UE) impose un embargo sur les produits pétroliers russes à partir de dimanche. Les prix de ces produits ont été plafonnés en coordination avec le G7.

    Lire la suite

    🇷🇺 L'Asie prend le contrôle des prix du pétrole Russe

    Le mardi 07 février 2023

    Moscou: Le marché asiatique a pris le dessus sur l'Europe en termes de fixage des prix pour le mélange pétrolier russe phare de l'Oural, selon Igor Sechin, directeur général de Rosneft. lors de l'India Energy Week.

    Lire la suite