Menu
A+ A A-

La chute des prix pétroliers affecte les recettes des Etats américains producteurs

prix du petrole washingtonWashington: Les finances d'une demi-douzaine d'Etats américains sont mises à mal par la chute des prix pétroliers ce qui pourrait conduire à un abaissement de la note de leur dette, affirme l'agence de notation Standard and Poor's dans deux rapports publiés lundi.
Il n'est pas ordinaire qu'en période d'expansion économique qui dure depuis sept ans, les perspectives de la note d'endettement de 10 Etats soient instables, dont sept sont négatives et sont susceptibles d'être abaissées, s'inquiète SP.

Cela concerne les Etats qui ont soit une exposition au secteur énergétique plus forte que la moyenne, soit une faible performance budgétaire, ajoute l'agence qui estime qu'en 2016, une économie plus faible que prévu pourrait assez rapidement plonger ces Etats dans une situation budgétaire stressante.

Il est possible qu'en 2016, le secteur des emprunts d'Etat connaisse une plus forte volatilité, ajoute l'agence de notation.

Ses experts ne prévoient pas de rebond des prix du pétrole en 2016. La baisse prolongée va continuer à saper les économies et sans doute les notes de plusieurs Etats producteurs, estiment-ils citant l'Alaska, le Dakota du Nord, la Louisiane, l'Oklahoma, le Texas, la Virginie Occidentale et le Wyoming.

Pourtant globalement, l'impact de la chute des prix du gaz et du pétrole reste favorable pour l'économie américaine essentiellement basée sur les services.

La baisse des prix de l'énergie compense partiellement l'anémique progression des salaires et bénéficie modérément aux dépenses de consommation, poursuit SP.

L'appréciation du dollar, qui devrait continuer en 2016 avec la normalisation monétaire de la Réserve fédérale, est un autre facteur qui pourrait affecter les régions dont l'économie dépend de l'industrie manufacturière, des exportations et du tourisme, prévoit l'agence. La partie nord du midwest, le nord-ouest du pays ainsi que la Floride et Hawaï pourraient ainsi souffrir de la montée du billet vert. Mais l'agence rappelle qu'au niveau national, l'impact du dollar est atténué par le fait que les exportations ne pèsent que 13% du PIB.

S&P projette que le Produit Intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale va croître de 2,7% cette année, la croissance la plus rapide depuis 2006 même si cela reste lent par rapport à la norme historique d'une période de reprise.

La prévision de la Fed est moins optimiste à 2,4%.

La probabilité d'une récession est basse, selon Standard and Poor's qui l'évalue à entre 10% et 15%.

Au rang des secteurs qui devraient tirer la croissance figure le marché immobilier dont les prix devraient encore avancer de 4,3% cette année, alors qu'ils sont encore en moyenne de 13% sous leur pic d'avril 2006.

Evoquant le territoire de Porto Rico, qui se débat avec un endettement insoutenable, la probabilité d'un défaut de paiement est forte même si vu le manque de transparence budgétaire (...) il est difficile de dire exactement quand.

Cet événement ne devrait toutefois pas être contagieux ni diminuer les capacités des Etats à recourir à l'endettement, conclut S and P.



(c) AFP

Commenter La chute des prix pétroliers affecte les recettes des Etats américains producteurs


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 14 juin 2021 à 21:39

    Le pétrole efface ses gains et finit proche de l'équilibre

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont abandonné une partie de leurs gains lundi après avoir touché des niveaux inédits en...

    lundi 14 juin 2021 à 11:48

    Le pétrole continue d'avancer porté par les données sur la d…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine par de nouveaux records lundi, en écho aux prévisions encourageantes pour la demande d'or...

    vendredi 11 juin 2021 à 15:46

    Pétrole: la Norvège parie encore sur l'or noir malgré les mi…

    Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège compte bien continuer à exploiter pétrole et gaz naturel pendant encore des...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole progresse après les données encourageantes de l'A…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, bien aidés par des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:32

    La demande de pétrole en bonne voie pour dépasser le pic d'a…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie d'ici fin 2022, en contradiction avec les efforts nécessaires...

    vendredi 11 juin 2021 à 10:40

    Pétrole: l'AIE prévoit une demande supérieure au niveau d'av…

    Paris: La demande mondiale de pétrole, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici...

    jeudi 10 juin 2021 à 22:12

    Le pétrole repart de l'avant après des prévisions optimistes…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi après la publication par l'Opep d'un rapport mensuel optimiste, de quoi rassurer...

    jeudi 10 juin 2021 à 16:36

    Le pétrole à de nouveaux plus hauts après des prévisions opt…

    Londres: Les cours du pétrole ont touché de nouveaux plus hauts jeudi après la publication par l'OPEP d'un rapport mensuel optimiste, de...

    jeudi 10 juin 2021 à 14:47

    L'Opep voit la demande de pétrole accélérer au 2e semestre

    Paris: L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande pétrolière au cours de la deuxième partie de l'année, a-t-elle...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite