Menu
A+ A A-

Le baril de pétrole Brent sous les 35 dollars pour la première fois depuis juillet 2004

prix du petrole LondresLondres: Le baril de Brent, le pétrole échangé à Londres, est passé mercredi sous les 35 dollars le baril pour la première fois en onze ans et demi, dans un marché fortement déprimé par une surabondance d'offre à laquelle il ne voit pas d'issue immédiate.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février est tombé à 34,83 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, son niveau le plus faible depuis le 1er juillet 2004, avant de s'installer autour de 35 dollars.

"Un dollar américain plus fort, des inquiétudes concernant la demande et l'offre abondante pèsent lourdement sur les prix (du pétrole)", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

Selon ces derniers, la majorité des acteurs du marché voient en outre les tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran négatives pour les prix du pétrole car elles rendent improbable tout accord au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour une action concertée afin de réduire les excédents pesant sur les cours.

Les cours du brut, qui ont chuté de plus de 30% rien que sur l'année 2015, ont accentué leur déclin en décembre après que le cartel, dont les membres pompent plus d'un tiers du pétrole mondial, ait décidé de maintenir inchangé son niveau actuel de production, malgré la faiblesse des cours.

La production des pays de l'OPEP se situe actuellement aux alentours de 32 millions de barils par jour (mbj).

En outre, les prix du brut souffraient également des craintes de voir les réserves américaines de brut de nouveau augmenter, même si selon les estimations de l'organisation professionnelle American Petroleum Institute (API) publiées mardi soir, celles-ci ont décliné de 5,6 millions de barils.

Dans ce contexte, Fawad Razaqzada, analyste chez Forex, estimait que le cours du Brent pourrait même prochainement tomber jusqu'à 30 dollars le baril.

Le cours du "light sweet crude" (WTI) new-yorkais était de son côté tombé sous le seuil de 35 dollars le baril mi-décembre, une première depuis la mi-février 2009.
(c) AFP

Commenter Le baril de pétrole Brent sous les 35 dollars pour la première fois depuis juillet 2004


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite