Menu
A+ A A-

Moscou affirme que le trafic de pétrole de l'EI vers la Turquie se poursuit par de nouvelles routes

prix du petrole moscouMoscou: La Russie a affirmé vendredi que l'organisation Etat islamique (EI) poursuivait son trafic de pétrole vers la Turquie en empruntant un nouvel itinétaire passant par le nord de l'Irak pour échapper aux bombardements russes.
L'état-major russe a en outre indiqué vendredi que l'aviation russe avait effectué 5.240 sorties, dont 145 sorties longue distance, depuis le début de son intervention militaire en Syrie le 30 septembre.

Les terroristes tentent d'échapper aux bombardements russes en changeant leur logistique et en utilisant de nouveaux circuits de contrebande de pétrole brut, a affirmé le général Sergueï Routskoï lors d'une conférence de presse de l'état-major.

Selon lui, un de ces nouveaux circuits amène les camions-citernes de la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, vers Zakho et Mossoul, bastion de l'EI en Irak, en franchissant la frontière entre les deux pays avant de rejoindre la Turquie.

Le pétrole arrive sur le territoire turc à travers un point frontière dans la région de Zakho, a-t-il accusé en montrant des images satellites de convois et d'installations logistiques situées selon lui à la frontière irako-turque.

Au moment des prises de vue dans la région de Zakho, 11.775 camions-citernes se trouvaient de chaque côté de la frontière irako-turque, a assuré le général, ajoutant que les autres circuits de contrebande avaient été délaissés par les convois ces derniers jours.

L'état-major a en outre affirmé que l'aviation russe avait détruit la semaine dernière 37 cibles liés à l'extraction et au traitement du pétrole en Syrie, ainsi que 17 convois de camions-citernes, portant le nombre de véhicules de transport de pétrole détruits depuis fin septembre à plus de 2.000.

Plusieurs pays, dont la Russie et l'Irak accusent la Turquie d'être impliquée dans la contrebande de pétrole à laquelle se livre l'Etat islamique et qui constitue l'une des principales sources de financement de l'organisation.

Moscou est allée jusqu'à porter ses accusations directement contre le président Recep Tayyip Erdogan et sa famille, ce dernier les qualifiant de mensonges tout en promettant de quitter son poste si elles étaient prouvées.

Washington a pour sa part estimé que la quantité de pétrole transporté par l'EI en Turquie est économiquement insignifiante, Moscou l'accusant de vouloir couvrir ces actes.



(c) AFP

Commenter Moscou affirme que le trafic de pétrole de l'EI vers la Turquie se poursuit par de nouvelles routes


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    jeudi 01 novembre 2018

    Irak: 8,55 milliards de dollars de recettes pétrolières, pre…

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en octobre 8,55 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros), soit presque le double par...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite