Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite dans un marché calme à l'approche de la fin de l'année

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole déclinaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché volatil à l'approche des fêtes de fin d'année et digérant une hausse particulièrement importante des réserves américaines de brut la semaine dernière.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 37,29 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 10 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour janvier perdait 74 cents à 34,78 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, après avoir tenté une brève incursion dans le vert dans l'après-midi en Europe profitant de l'optimisme des marchés actions, n'ont pas tardé à repasser dans le rouge.

"Le marché commence à entrer dans la période des fêtes de fin d'année donc la marche hésitante observée aujourd'hui n'est pas surprenante", commentait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, soulignant que la volatilité serait le principal marqueur dans les semaines à venir.

Selon l'analyste, les fondamentaux de l'offre et de la demande n'ont pas beaucoup évolué et ne devraient pas changer dans les quinze prochains jours.

Les prix du brut, déjà lourdement affectés depuis le début du mois de décembre par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de maintenir sa production inchangée ainsi que par une série de rapports laissant entendre que les excédents pesant sur le marché seront toujours d'actualité en 2016, ont en outre dû encaisser mercredi la forte progression des réserves pétrolières américaines (+4,8 millions de barils) lors de la semaine achevée le 11 décembre.

Combinée à une hausse des stocks d'essence et de produits distillés et à une progression des importations et de la production nationale, cette annonce n'a fait que confirmer l'importance des excédents qui plombent le marché depuis un an et demi.

En outre, la hausse des taux d'intérêt annoncée mercredi par la Réserve fédérale américaine (Fed) a eu pour effet de renforcer le dollar, ce qui pèse par ricochet sur les cours du brut, libellés en billets verts et donc rendus plus onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises.

M. Dembik considérait cependant que la Fed était "un non événement pour le marché pétrolier" dans la mesure où "la hausse des taux était inévitable et en grande partie déjà intégrée dans les cours".

Pour l'analyste, il faudra donc attendre la rentrée de janvier afin d'observer des mouvements significatifs sur les marchés pétroliers. "Il est vraisemblable que la chute des cours va se poursuivre vers le point bas du marché que nous établissons à 30 dollars le baril", ajoutait-il.

(c) AFP


Commenter Le pétrole hésite dans un marché calme à l'approche de la fin de l'année


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite