Menu
RSS
A+ A A-

Climat: le patron du géant pétrolier Total salue un très bon accord

prix du petrole ParisParis: Le patron du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué lundi l'adoption à Paris d'un très bon accord pour lutter contre le réchauffement de la planète, qui offre aux entreprises un cadre leur permettant d'investir dans des technologies moins polluantes.
Les 195 pays réunis au Bourget, en banlieue parisienne, se sont donné samedi pour objectif de contenir le réchauffement bien en deçà de 2°C pour limiter des dérèglements du climat aux conséquences dévastatrices.

C'est un très bon accord qui donne un signal important, a déclaré Patrick Pouyanné à l'AFP. Je ne pense pas qu'on pouvait objectivement espérer mieux que ça.

C'est un signal clair. De ce point de vue-là, c'est bien, parce que cela correspond à ce qu'espérait le monde des entreprises: savoir vers où on va, de façon à intégrer cette dimension dans nos stratégies, dans nos évolutions, a-t-il ajouté.

Le patron du mastodonte du CAC 40 s'est réjoui notamment du fait que l'accord entérine l'importance de donner un prix au carbone, ce qui permet de favoriser les investissements dans les technologies les moins polluantes, en faisant payer aux entreprises leurs émissions de gaz à effet de serre.

Je pense que le fait même qu'il y ait un accord va ouvrir la voie à un engagement résolu dans l'innovation et dans l'investissement vers des solutions destinées à régler le problème des émissions, a assuré Patrick Pouyanné.

Tout cet accord ne fonctionnera que si réellement les acteurs économiques s'engagent, a-t-il ajouté.

Total et neuf autres compagnies pétrolières et gazières mondiales s'étaient engagés en octobre à investir et collaborer davantage pour contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Dans les programmes qu'on veut mener en commun, il y a un programme important sur la capture du carbone, son stockage ou sa réutilisation, a expliqué le dirigeant. Ca va être un des programmes majeurs, si ce n'est le programme majeur, qu'on va engager collectivement, a-t-il ajouté.

mpa/cb/cj

TOTAL



(c) AFP


Commenter Climat: le patron du géant pétrolier Total salue un très bon accord

La Compagnie pétrolière française Total

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'ici à 2040 (To…

lundi 19 février 2018

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré par Total et présenté lundi à la presse.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite