Menu
A+ A A-

USA: les stocks de brut et la production montent encore

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté de façon inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Énergie (DoE).
Lors de la semaine achevée le 27 novembre, les réserves commerciales de brut ont progressé de 1,2 million de barils pour atteindre 489,4 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg avaient tablé sur une baisse de 800.000 barils.

En revanche, l'association professionnelle American Petroleum Institute (API) avait indiqué mardi soir qu'elle estimait la hausse des stocks à 1,6 million de barils.

Les réserves de brut restent proches de niveaux pas vus à cette période de l'année depuis au moins 80 ans, a encore une fois souligné le DoE. Elles enregistrent une progression de 29% par rapport à la même période de l'an dernier.

Avec une hausse de juste 100.000 barils, les réserves d'essence sont restées en deçà des attentes des analystes de Bloomberg, qui tablaient sur une hausse de 1,55 million de barils, et de l'API, qui avait prédit une progression de 900.000 barils.

Elles sont en hausse de 4% par rapport à la même période de 2014, et bien au-dessus de la limite supérieure de la fourchette moyenne en cette époque de l'année.

Mais les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont surpris par une hausse de 3,1 millions de barils, alors que les experts de Bloomberg prévoyaient une progression de seulement 500.000 barils. L'API avait compté sur une avancée de 2,7 millions de barils.

Ils progressent de 24,3% par rapport à la même époque en 2014, et restent dans la moitié supérieure de la fourchette moyenne pour cette période de l'année.

- La production repart en hausse

Très surveillée par les analystes, la production américaine a recommencé à augmenter, à raison de 37.000 barils par jour (b/j), pour atteindre à 9,202 mbj.

Egalement suivies de près par les courtiers, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, ont augmenté de 400.000 barils, à 59 millions.

Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont monté de 1,8 millions de barils.

Du côté de la demande, sur les quatre dernières semaines, les États-Unis ont consommé en moyenne 19,6 mbj de produits pétroliers, soit 1,6% de moins qu'à la même époque en 2014.

Durant la même période, la demande de produits distillés a reculé de 0,9% et celle d'essence de 0,6%, dans les deux cas sur un an.

Les raffineries américaines ont encore accéléré la cadence, fonctionnant à 94,5% de leurs capacités contre 92,0% la semaine précédente.

Vers 16H00 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier accentuait légèrement sa baisse, perdant 82 cents à 41,03 dollars.



(c) AFP

Commenter USA: les stocks de brut et la production montent encore


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 16 septembre 2019 à 06:22

    Les cours du pétrole grimpent de 10% après les attaques en A…

    Hong kong: Les cours du pétrole ont grimpé de 10%, lundi matin en Asie, deux jours après les attaques contre des infrastructures...

    lundi 16 septembre 2019 à 00:43

    Attaques contre Aramco: Trump autorise l'utilisation des rés…

    Washington 16 septembre (reuters): Donald Trump a autorisé dimanche l'utilisation des réserves stratégiques américaines de pétrole après des attaques de drones qui...

    dimanche 15 septembre 2019 à 20:11

    Aramco: un mastodonte pétrolier derrière la prospérité de l…

    Ryad: Depuis la découverte du premier gisement de pétrole en Arabie saoudite en 1938, appelé "puits de la prospérité", le géant pétrolier...

    dimanche 15 septembre 2019 à 20:04

    Pétrole: Ryad tente de rassurer les marchés après l'attaque …

    Ryad: Aramco tente de rassurer les marchés après des attaques contre ses installations pétrolières en Arabie saoudite, dont un arrêt prolongé risque...

    dimanche 15 septembre 2019 à 17:10

    Ryad s'efforce de rétablir sa production de pétrole, attaque…

    Ryad: L'Arabie saoudite s'efforce dimanche de faire redémarrer ses installations pétrolières endommagées la veille par des attaques de drones, qui ont entraîné...

    dimanche 15 septembre 2019 à 15:02

    Pétrole: approvisionnement en question après une attaque en …

    Ryad: Une frappe de drones contre deux importantes installations pétrolières saoudiennes a sérieusement perturbé la production du royaume, et provoqué un regain...

    dimanche 15 septembre 2019 à 14:24

    La France condamne les attaques contre les installations pét…

    Paris: La France a condamné dimanche les attaques de drone menées samedi par les rebelles yéménites Houthis contre des installations pétrolières saoudiennes...

    dimanche 15 septembre 2019 à 11:29

    La production pétrolière saoudienne perturbée pendant 'des s…

    Dubai: La production de pétrole saoudienne, réduite de moitié après des attaques de drones des Houthis yéménites samedi contre deux installations stratégiques...

    vendredi 13 septembre 2019 à 21:40

    Le pétrole baisse dans un marché s'inquiétant d'une offre ex…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini la semaine en baisse vendredi dans un marché inquiet d'un surplus de l'offre...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite