Menu
A+ A A-

Pétrole: les appels à réduire l'offre à l'étude par l'Opep

prix du petrole koweïtKoweït: L'Opep, qui se réunit vendredi prochain à Vienne, va étudier les appels de certains de ses membres à une réduction de la production pour soutenir les cours du brut, a indiqué dimanche le ministre koweïtien du Pétrole.
"Ces appels (...) sont à l'étude. Les pays membres vont soumettre leurs doléances à la prochaine réunion" ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré M. Ali Al-Omair aux journalistes.

Mais il a refusé de dire si le Koweït était favorable à une réduction de l'offre. "Nous ne voulons faire aucun commentaire avant de voir l'étude faite par le secrétariat de l'Opep", a-t-il dit.

Des membres du cartel, dont le Venezuela et l'Algérie, ont réclamé à plusieurs reprises une baisse de la production pour pousser les prix à la hausse.

Mais l'Arabie saoudite et d'autres monarchies du Golfe, influentes au sein de l'Opep, ont rejeté jusqu'ici toute réduction, qui n'engage pas les autres producteurs non-membres du cartel.

Interrogé sur une demande de l'Iran de rétablir le système des quotas au sein de l'Opep, M. Omair a répondu que "le Koweït se conformera à toute décision que prendra l'organisation".

L'Opep avait abandonné il y a quatre ans le système des quotas, qu'elle a remplacé par un plafond de production de 30 millions de barils par jour (mbj) pour l'ensemble de ses membres.

Le ministre koweïtien espère que la prochaine réunion de l'Opep aura des résultats positifs pour la stabilité du marché.

Un relèvement des prix du brut sera bénéfique aussi bien pour les producteurs que pour les consommateurs car "il relancera l'activité industrielle et les investissements dans l'énergie", a-t-il dit.

Les prix du brut ont baissé de 60% depuis la mi-2014, affectant les finances des 12 membres de l'Opep dont l'économie dépend largement des recette pétrolières.

Vendredi, dernier jour ouvrable de la semaine, les cours du pétrole ont baissé, dans une ambiance de plus en plus fébrile à une semaine de la réunion de l'Opep.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a perdu 1,27 dollar à 41,71 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le prix du contrat pour janvier du baril de Brent, référence européenne du brut, perdait 58 cents à 44,88 dollars.

(c) AFP

Commenter Pétrole: les appels à réduire l'offre à l'étude par l'Opep


    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    jeudi 26 avril 2018

    L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

    Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...

    lundi 16 avril 2018

    Pétrole: Oman et Koweït exhortent à poursuivre la coopératio…

    Koweït: Le Koweït et Oman ont appelé lundi les pays membres et non-membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite