Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: les appels à réduire l'offre à l'étude par l'Opep

prix du petrole koweïtKoweït: L'Opep, qui se réunit vendredi prochain à Vienne, va étudier les appels de certains de ses membres à une réduction de la production pour soutenir les cours du brut, a indiqué dimanche le ministre koweïtien du Pétrole.
"Ces appels (...) sont à l'étude. Les pays membres vont soumettre leurs doléances à la prochaine réunion" ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré M. Ali Al-Omair aux journalistes.

Mais il a refusé de dire si le Koweït était favorable à une réduction de l'offre. "Nous ne voulons faire aucun commentaire avant de voir l'étude faite par le secrétariat de l'Opep", a-t-il dit.

Des membres du cartel, dont le Venezuela et l'Algérie, ont réclamé à plusieurs reprises une baisse de la production pour pousser les prix à la hausse.

Mais l'Arabie saoudite et d'autres monarchies du Golfe, influentes au sein de l'Opep, ont rejeté jusqu'ici toute réduction, qui n'engage pas les autres producteurs non-membres du cartel.

Interrogé sur une demande de l'Iran de rétablir le système des quotas au sein de l'Opep, M. Omair a répondu que "le Koweït se conformera à toute décision que prendra l'organisation".

L'Opep avait abandonné il y a quatre ans le système des quotas, qu'elle a remplacé par un plafond de production de 30 millions de barils par jour (mbj) pour l'ensemble de ses membres.

Le ministre koweïtien espère que la prochaine réunion de l'Opep aura des résultats positifs pour la stabilité du marché.

Un relèvement des prix du brut sera bénéfique aussi bien pour les producteurs que pour les consommateurs car "il relancera l'activité industrielle et les investissements dans l'énergie", a-t-il dit.

Les prix du brut ont baissé de 60% depuis la mi-2014, affectant les finances des 12 membres de l'Opep dont l'économie dépend largement des recette pétrolières.

Vendredi, dernier jour ouvrable de la semaine, les cours du pétrole ont baissé, dans une ambiance de plus en plus fébrile à une semaine de la réunion de l'Opep.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a perdu 1,27 dollar à 41,71 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le prix du contrat pour janvier du baril de Brent, référence européenne du brut, perdait 58 cents à 44,88 dollars.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite