Menu
RSS
A+ A A-

Les Etats-Unis sanctionnent un représentant syrien pour l'achat de pétrole à l'EI

prix du petrole washingtonWashington: Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions financières contre plusieurs entreprises et individus syriens et russes dont un intermédiaire syrien du gouvernement Assad pour l'achat de pétrole en provenance de l'EI, selon un communiqué du Trésor.
En réponse à la violence continue exercée par le régime de Bachar al-Assad à l'encontre de ses citoyens, le département du Trésor sanctionne quatre individus et six entreprises apportant un soutien au gouvernement de Syrie, dont un intermédiaire pour l'achat de pétrole par le régime syrien au groupe Etat islamique, indique le communiqué.

George Haswani, un homme d'affaires syrien, et son entreprise HESCO, qui maintient des facilités de production d'énergie en Syrie dans des territoires contrôlés par l'EI, sont accusés d'avoir acheté du pétrole au groupe Etat Islamique pour le compte de l'Etat syrien. L'Union européenne avait déjà placé cet individu sur sa liste noire en mars dernier.

Les sanctions américaines touchent également un riche homme d'affaires russe Kirsan Ilyumzhinov, ancien président de la fédération mondiale de jeux d'échecs, accusé d'avoir soutenu financièrement le régime syrien. Il est impliqué dans des relations financières au profit du gouvernement syrien, avec Mudalal Khuri, un autre homme d'affaires également placé sur la liste noire avec cinq de ses sociétés.

Au terme de ces sanctions américaines, les éventuels avoirs de ces individus aux Etats-Unis sont gelés, et toute société ou ressortissant américains a pour interdiction de commercer avec eux.

Le gouvernement syrien est responsable de violences et brutalités envers son propre peuple. Les Etats-Unis continueront de cibler les finances de tous ceux qui permettent à Assad de continuer à infliger cette violence au peuple syrien, a déclaré le sous-secrétaire américain au Trésor en charge de la lutte contre le terrorisme.

Ces sanctions visent à asphyxier les finances du groupe Etat Islamique considéré par les Etats-Unis comme étant l'organisation terroriste la mieux financée du monde pour l'empêcher d'administrer les territoires qu'elle contrôle en Syrie et en Irak.

Le pétrole extrait des champs d'exploitation en Syrie et en Irak et traité dans des raffineries saisies est revendu à prix réduit au marché noir.

L'intensification récentes des frappes militaires, menées notamment par la France, a visé des sites et des convois d'hydrocarbures en Syrie.



(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite