Logo

Rosneft dépasse les attentes au 3T, le bénéfice net s'envole malgré la chute des cours

prix du petrole moscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a vu son bénéfice net s'envoler et dépasser les attentes au troisième trimestre grâce à une maîtrise rigoureuse de ses coûts, en dépit de la chute des cours des hydrocarbures.
Le bénéfice net du groupe, contrôlé à majorité par l'Etat russe, s'est élevé entre juillet et septembre à 113 milliards de roubles (1,6 milliard d'euros), s'établissant bien au-delà de toutes les prévisions des analystes interrogés par l'agence Interfax.

Sur la même période un an plus tôt, il s'était effondré à un milliard de roubles à cause de la baisse des cours, mais aussi des sanctions occidentales visant la société en raison de la crise ukrainienne.

Malgré un environnement économique difficile, le groupe a continué d'améliorer son efficacité, a souligné le directeur général Igor Setchine, dans un communiqué, soulignant que les coûts de production avaient été maintenus à un niveau soutenable en roubles contre une hausse moyenne de 12% dans le secteur.

Ses coûts et dépenses ont reculé de 6% à 1.143 milliards de roubles (16,3 milliards d'euros) en dépit d'une petite hausse des seuls coûts de production.

Au total, le chiffre d'affaires a reculé de 8% à 1.266 milliards de roubles (18,1 milliards d'euros), ce qui est légèrement inférieur aux attentes.

L'effondrement de la monnaie russe compense en grande partie pour les producteurs d'hydrocarbures l'effet de la chute des cours du pétrole, puisqu'elle gonfle mécaniquement dans les résultats en roubles le produit des ventes d'hydrocarbures en dollars.

La dépréciation de la monnaie renchérit cependant le remboursement des crédits en devises étrangères, ce qui pèse sur les comptes.

A ce titre, M. Setchine a souligné que le groupe, lourdement endetté depuis l'acquisition de son concurrent TNK-BP fin 2012, était parvenu à améliorer son profil d'emprunteur et que la charge de la dette avait été réduite au niveau visé.

La dette nette du groupe a diminué à 24,5 milliards de dollars, contre 39,9 milliards au deuxième trimestre.

gmo/tbm/php

ROSNEFT



(c) AFP

Commenter Rosneft dépasse les attentes au 3T, le bénéfice net s'envole malgré la chute des cours

graphcomment>