Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole cherche une direction dans un marché lesté par l'offre et le dollar

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap mardi en cours d'échanges européens, dans un marché sans grand élan, toujours lesté par la surabondance de l'offre et la force du dollar.
Vers 11H40 GMT (12H40 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 47,12 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 7 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New YorkMercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance prenait 7 cents à 43,94 dollars.

Dans l'ensemble, les cours du brut continuent de dériver à la baisse, notait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Renforçant la méfiance des investisseurs vis-à-vis des perspectives du marché du pétrole, de nouvelles données chinoises ont déçu mardi. Le gouvernement chinois a en effet annoncé un nouveau recul de l'inflation, confirmant l'essoufflement de la demande dans la deuxième économie mondiale.

Une faible demande et une offre trop importante au niveau mondial, auxquels s'est ajouté le ralentissement de l'économie chinoise ont fait plonger les cours du brut depuis leur plus haut de 2014, quand ils dépassaient les 100 dollars.

Et pour l'Agence internationale de l'énergie (AIE), le marché pétrolier ne devrait pas se rééquilibrer autour de 80 dollars le baril avant la fin de la décennie.

Le processus d'ajustement du marché pétrolier se fait rarement en douceur, mais dans notre scénario central, le marché se rééquilibrera à 80 dollars le baril en 2020, avec une poursuite de la hausse des prix par la suite, écrit l'AIE dans sa grande étude prospective annuelle.

Pour l'AIE, les baisses de dépenses d'investissements devraient réduire la production future et ainsi contribuer au rééquilibrage du marché.

Mais dans l'immédiat, l'offre devrait rester surabondante.

Même s'il y a une réunion de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) en décembre, les récentes informations faisant état d'une hausse de la production en Russie et en Arabie saoudite invalident les attentes d'une baisse de la production avant la fin de l'année, prévenait Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

De plus, les cours du brut continuaient de subir l'impact négatif du renforcement de la monnaie américaine, car un tel mouvement rend plus onéreux les achats d'or noir, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

acd/sbo

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite