Menu
RSS
A+ A A-

Cuba va relancer l'exploration pétrolière dans le Golfe du Mexique

prix du petrole la havaneLa havane: Cuba prépare une nouvelle campagne d'exploration pétrolière en eaux profondes dans le Golfe du Mexique malgré une série d'échecs dans la même zone ces dernières années, a annoncé lundi un haut responsable cubain.
Une nouvelle campagne de perforation est en cours de préparation et nous espérons la débuter fin 2016, début 2017, a annoncé à la télévision d'Etat Osvaldo Lopez, chef des projets d'exploration du monopole d'Etat Cupet.

Ces perforations seront réalisées dans la zone économique cubaine du Golfe du Mexique à des profondeurs dépassant les 1.500 mètres par les compagnies vénézuélienne PDVSA et angolaise Sonangol, a-t-il ajouté.

Nous avons des preuves de la présence de pétrole dans des zones plus profondes et sommes en train de chercher les moyens de l'exploiter, a encore expliqué M. Lopez sans fournir plus de précisions sur la profondeur des champs à exploiter.

Selon lui, les eaux du Golfe du Mexique recèlent 15 milliards de barils de brut, un chiffre supérieur aux estimations d'experts internationaux, qui parlent plutôt de 5 à 9 milliards de barils.

La zone économique cubaine du Golfe du Mexique, de 112.000 kilomètres carrés, a été divisée en 59 blocs, dont 11 font actuellement l'objet de contrats avec des entreprises de divers pays, a indiqué la TV cubaine sans identifier ces sociétés.

Entre 2012 et 2014, Repsol (Espagne), PDVSA, PC Gulf (Malaisie) et Zarubezhneft (Russie) ont exploré en vain les eaux cubaines du Golfe du Mexique.

Cuba produit 25 millions de barils par an, du pétrole extra-lourd ne pouvant servir qu'à la production électrique, de ciment ou d'asphalte, ce qui couvre 50% de sa consommation. L'île importe la plupart du reste du Venezuela, avec des facilités de paiement de son allié traditionnel.

En marge du processus historique de rapprochement entre La Havane et Washington, Cuba s'est récemment déclaré disposé à collaborer avec des compagnies pétrolières américaines, malgré l'embargo leur interdisant toute activité sur l'île.

rd-ag/ka/az

REPSOL



(c) AFP

La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie

mardi 26 juin 2018

Paris: Les plus abondantes réserves d'Afrique, exploitées en dents de scie: alors que le bras de fer reprend entre autorités politiques rivales pour le contrôle de l'or noir, quelques éléments sur le pétrole libyen.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite