Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, dans un marché morose

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en léger déclin lundi à New York, essayant d'interrompre leur nette baisse de la précédente semaine, mais le marché restait sous la pression d'une offre élevée et d'un dollar fort.
Vers 14H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, qui avait perdu plus de deux dollars la semaine dernière, perdait sept cents à 44,22 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La surabondance élevée de pétrole devrait empêcher les cours de se reprendre à court terme, ont prévenu les experts de Commerzbank.

Le marché fait toujours face à une offre jugée excessive, que ce soit de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), de la Russie et des Etats-Unis.

Sur ce dernier plan, les investisseurs ont tout de même obtenu un peu de soulagement après l'annonce d'un nouveau déclin du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, à leur plus bas niveau depuis plus de cinq ans, selon les chiffres du groupe privé Baker Hughes.

Les experts de Commerzbank relativisaient l'importance de ce chiffre et notaient en outre que le marché restait sous le coup de la force du dollar, défavorable aux échanges pétroliers car ils sont libellés en monnaie américaine.

Les investisseurs souffrent de cette influence négative dans le sillage de chiffres étonnamment solides sur l'emploi américain, vendredi, qui ont permis à la monnaie américaine de monter à son plus haut niveau depuis plus de six mois, ont-ils précisé. Lundi, le dollar s'affaiblissait très légèrement face à l'euro mais restait proche de ces niveaux.

Parmi les rares éléments de soutien, on entend beaucoup parler de créances douteuses dans le secteur, a rapporté Carl Larry, de Frost & Sullivan. Il semble que des groupes pétroliers aient des ennuis et que l'on pourrait voir la production (américaine) baisser un peu plus vite que prévu pendant les semaines qui restent jusqu'à la fin de l'année.

Il ajoutait néanmoins que ce facteur restait à l'état de rumeurs, faute d'annonce concrète.


(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, dans un marché morose



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite