Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse dans un marché craignant le dollar fort

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont encore baissé jeudi, dans un marché craignant la perspective d'un renforcement du dollar de nature à peser sur la demande, alors que l'offre reste très élevée.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu 1,12 dollar à 45,20 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a moins lourdement chuté, cédant 60 cents à 47,98 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

"Le marché est en train de se stabiliser" après une semaine de forte hausse, a estimé Phil Flynn, chez Price Futures Group.

Mais selon lui, le moral des investisseurs est atteint par la perspective semblant se préciser d'une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis, peut-être dès le mois prochain selon des déclarations de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen mercredi.

"Nous avions une chance d'aller encore plus haut mais maintenant que la Fed a mis sur la table une augmentation des taux d'intérêt, l'élan est brisé", a-t-il dit.

Mercredi, Mme Yellen a rappelé que la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt restait envisageable dans cinq semaines, pour autant que la santé de l'économie se confirme.

Un tel resserrement monétaire aurait pour conséquence de rendre le dollar plus attractif et de le pousser à la hausse face aux autres devises, ce qui serait pénalisant pour les acheteurs de pétrole puisque les échanges sont libellés en billets verts.

Ces déclarations ont été l'un des motifs invoqués depuis mercredi pour expliquer la rechute des cours, après une semaine de forte hausse, avec également des chiffres du ministère de l'Energie (DoE) américain révélant une hausse des stocks de brut et de la production américaine.

Pour Chistopher Dembik chez Saxo Banque, ce repli des cours replace le marché dans une tendance fondamentalement baissière.

"Les investisseurs qui avaient profité de la tendance haussière ont pris leurs profits dans la foulée de la publication des chiffres sur les stocks américains", a-t-il relevé.

De leur côté, les analystes de Commerzbank ont noté que la tendance ne pourrait pas devenir haussière sans une baisse de l'offre, alors que le marché souffre des excédents mondiaux.

Selon eux, "pour tout changement décisif de direction, au moins une composante déterminante manque: une baisse solide et soutenue de la production américaine de brut", qui tarde à se concrétiser.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en baisse dans un marché craignant le dollar fort



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite