Menu
A+ A A-

Le pétrole cède encore un peu de terrain à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole perdaient encore un peu de terrain dans les premiers échanges jeudi à New York, au lendemain d'une lourde chute imputée au renforcement du dollar et à de nouvelles augmentations des stocks de brut et de la production aux Etats-Unis.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre cédait 40 cents à 45,92 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après une ouverture juste à l'équilibre.

Hier le dollar fort et l'augmentation des stocks de brut avaient fait perdre plus d'un dollar après le bond de presque 5 dollars qu'on avait vu en une semaine, a commenté Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Mais jeudi, le marché continue à se stabiliser(...) tandis que se livre une bataille entre les attentes d'un resserrement entre l'offre et la demande dans l'année à venir, grâce à une baisse de la production nord-américaine essentiellement, et l'inquiétude d'une poursuite des excédents mondiaux, a-t-il ajouté.

Le marché attend une direction et la bataille sera de savoir si la baisse de la production nord-américaine va arriver assez vite pour apaiser les craintes suscitées par un retour sur le marché de la production iranienne et le niveau record de la production de certains autres acteurs, a encore déclaré M. McGillian.

A cet égard les analystes de la Commerzbank, qui ont imputé l'essentiel de la chute des cours de mercredi à un renforcement du dollar pénalisant pour les acheteurs munis d'autres devises, ont évoqué une stabilisation depuis deux mois de la production pétrolière des Etats-Unis - qui a affiché une légère hausse dans des chiffres hebdomadaires publiés par le ministère de l'Energie (DoE).

Selon eux, pour tout changement décisif de direction, au moins une composante déterminante manque: une baisse solide et soutenue de la production américaine de brut.

Du côté des stocks nord-américains, leur augmentation continue depuis le 23 septembre est un motif supplémentaire d'inquiétude. Depuis plusieurs semaines les stocks de brut ne font qu'augmenter, ce qui ne permet pas aux cours du pétrole de rebondir durablement, a déclaré de son côté Christopher Dembik, chez Saxo Banque.

Le ministère américain de l'Énergie (DoE) a annoncé qu'ils avaient augmenté de 2,8 millions de barils lors de la semaine achevée le 30 octobre, les laissant à 482,8 millions de barils, soit tout près de leur niveau le plus haut de l'année (490 millions de barils).

Malgré tout, M. McGillian a indiqué qu'il tablait sur un resserrement entre l'offre et la demande dans les semaines et mois à venir, propice en fin de compte à une hausse des cours. Mais cela ne va pas se faire en ligne droite, chaque fois que nous aurons une information poussant à la baisse, le marché sera sous pression avant de refaire surface, a-t-il dit.



(c) AFP


Commenter Le pétrole cède encore un peu de terrain à New York



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite