Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole chute sous le poids du dollar fort et de stocks de brut en hausse

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté mercredi, pénalisés par le regain de vigueur du dollar et l'annonce d'une nouvelle augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu 1,58 dollar à 46,32 (BIEN 46,32) dollars, cédant un peu de la hausse de presque 11% enregistrée en une semaine, jusqu'à mardi soir.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a chuté de 1,96 dollar à 48,58 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

"C'est la conjonction de deux choses", a commenté Matt Smith, chez ClipperSata. Selon lui, "la force du dollar a été trop importante pour que le brut y résiste".

En effet l'euro s'échangeait mercredi autour de 1,0855 dollar, soit le niveau le plus fort du billet vert depuis le mois de juillet, à la suite de déclarations de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen, qui a rappelé que la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt restait possible dans cinq semaines, et d'un bon indicateur aux Etats-Unis.

Or, comme les échanges de brut sont libellés en dollars, tout renforcement du billet vert pénalise les acheteurs munis d'autres devises et pèse sur les cours.

Puis, a ajouté M. Smith, "nous avons eu des chiffres sur les réserves (de pétrole aux Etats-Unis), qui ne poussaient pas très fort à la baisse, mais ont tout de même montré une nouvelle solide augmentation des stocks de brut, en dépit d'une accélération de la cadence des raffineries et d'une baisse des importations".

Le ministère de l'Energie (DoE) a annoncé que les stocks de brut avaient augmenté de 2,8 millions de barils, un peu plus que ne s'y attendaient les experts interrogés par l'agence Bloomberg (+2,5 millions).

Cette augmentation des stocks, certes en ralentissement, les laisse à 482,8 millions de barils, tout près de leur niveau le plus haut de l'année (490 millions de barils).

Autre élément peu encourageant pour les investisseurs, la production nationale a un peu augmenté, à hauteur de 48.000 barils par jour, un mauvais signe dans un marché qui souffre toujours d'une offre largement excédentaire.

Parallèlement, les stocks d'essence ont baissé largement plus que prévu (-3,3 millions de barils contre -1,25 million attendu par les experts de Bloomberg), et ceux de produits distillés ont également reflué de 1,3 million de barils.

Des chiffres globalement semblables la semaine dernière avaient donné le coup d'envoi d'une semaine de forte hausse, jugée exagérée par plusieurs analystes, mais semblaient cette fois ci avoir l'effet inverse.

"Je suis plus à l'aise avec la chute (des cours) d'aujourd'hui qu'avec le redressement tellement fort qu'on a vu la semaine dernière", a commenté M. Smith.

(c) AFP


Commenter Le pétrole chute sous le poids du dollar fort et de stocks de brut en hausse

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite