Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en petite baisse, la demande inquiète

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé la séance en légère baisse lundi, après trois séances consécutives de hausse, devant des inquiétudes renouvelées pour les perspectives de la demande alors que les excédents du marché se confirment.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre a cédé 45 cents à 46,14 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a perdu 77 cents à 48,79 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Après une clôture à un niveau élevé vendredi, les statistiques économiques d'aujourd'hui (lundi) ont été sans éclat, et n'ont sûrement pas suffi à soulager quelques inquiétudes sur la demande mondiale, a commenté Kyle Cooper, chez IAF Advisors.

Parmi les statistiques évoquées par les analystes, l'annonce que l'activité manufacturière en Chine avait continué de se contracter fortement en octobre, quoique à un rythme moins prononcé que les mois précédents, était jugée de mauvais augure pour la santé de la deuxième économie mondiale et du premier consommateur d'énergie au monde.

Ce chiffre n'a représenté qu'une légère déception mais cela a été suffisant pour remettre de la pression à la baisse sur les cours, a souligné ainsi John Kilduff, analyste chez Again Capital.

Aux Etats-Unis, l'activité manufacturière s'est un peu ralentie, même si elle est restée proche des attentes, alors que les dépenses de construction ont augmenté un peu plus qu'attendu.

Globalement on se trouve juste dans un marché excédentaire avec une demande qui ne suffit pas à motiver les gens, a ajouté M. Cooper, qui a indiqué par ailleurs qu'il tablait déjà sur une nouvelle augmentation des stocks américains de pétrole brut dans les chiffres hebdomadaires qui seront annoncés mercredi. Ce serait la sixième de suite.

Les prix du brut ont ouvert la semaine en territoire négatif, les investisseurs restant prudents à la suite d'informations faisant état d'une production de brut record en Russie, qui a affecté le moral du marché, a déclaré pour sa part Myrto Sokou, analyste chez Sucden Financial.

Selon les analystes de PVM, la production russe de pétrole brut a atteint en octobre un nouveau plus haut depuis la fin de l'Union soviétique, à 10,78 millions de barils par jour (mbj) contre 10,74 mbj le mois précédent.

La Russie est ainsi devenue le plus gros producteur de pétrole au monde devant l'Arabie saoudite (qui affiche une production de 10,1 millions de barils par jour en octobre), le royaume du Golfe restant toutefois le plus important exportateur mondial d'or noir, relevait Mme Sokou.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en petite baisse, la demande inquiète


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite