Menu
A+ A A-

Le pétrole reste sur sa lancée à la hausse à l'ouverture

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, restant sur une lancée optimiste au lendemain d'une spectaculaire envolée que même la hausse du dollar ne semblait pas pouvoir enrayer.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre gagnait 14 cents à 46,08 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

D'abord dans le rouge avant l'ouverture des échanges, les cours sont revenus dans le vert après la confirmation du coup de frein sur la croissance aux Etats-Unis au troisième trimestre, à +1,5% en rythme annualisé.

Carl Larry, chez Frost & Sullivan, a estimé que le pétrole pouvait bénéficier de l'engouement d'investisseurs délaissant d'autres marchés. "Il y a des fonds d'investissements qui préfèrent investir sur le pétrole plutôt que sur les changes", a-t-il dit.

"En voyant le genre d'envolée qu'on a eu, on se dit que c'est sûrement plus dû à des données (macro) économiques qu'aux données fondamentales du marché", a-t-il dit.

Les cours du Brent et du WTI s'étaient envolés mercredi, prenant respectivement 4,79% et 6,34% dans le sillage de la publication des chiffres hebdomadaires du département américain de l'Énergie (DoE) sur les stocks de pétrole aux États-Unis, qui se sont avérés moins élevés qu'attendu.

Ce mouvement, selon M. Larry, a été encouragé par la décision prise mercredi par la Réserve fédérale de laisser inchangés ses taux directeurs, tout en modulant un peu son analyse économique en semblant moins inquiète des turbulences de l'économie mondiale.

A ce titre, le chiffre médiocre de la croissance aux Etats-Unis pourrait conforter les investisseurs dans leur opinion que la Fed va rester attentiste, de peur de nuire à la croissance.

Du coup, les investisseurs sont rassurés quant aux risques de hausse du dollar, parce que "tant que les taux de la Fed ne bougent pas on n'a pas à s'inquiéter que le dollar aille trop loin", a-t-il dit.

Toute hausse du dollar pénalise les acheteurs munis d'autres devises, puisque les échanges de pétrole sont libellés en billets verts.

Jeudi matin vers 13h10 l'euro valait 1,0931 dollar, contre 1,1059 dollar mercredi matin, laissant tout de même le pétrole vulnérable à des prises de bénéfices.

Par ailleurs la reprise des cours s'était amplifiée mercredi après l'annonce d'une hausse de 3,4 millions de barils des réserves de brut durant la semaine close le 23 octobre, un peu inférieure aux attentes, et assortie d'un recul plus fort que prévu des stocks d'essence (-1,1 million de barils) et de produits distillés (-3 millions de barils).

Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont baissé de 3,7 millions de barils.

Mais pour les analystes de Commerzbank, ces chiffres ne suffisent pas à fournir une "explication plausible" à l'envolée des cours, qui s'était amorcée avant leur publication.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reste sur sa lancée à la hausse à l'ouverture


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    mercredi 12 août 2020 à 15:42

    Pétrole: la production de l'Opep est repartie à la hausse en…

    Paris: La production de l'Opep est repartie à la hausse en juillet, principalement en lien avec une augmentation de la production de...

    mercredi 12 août 2020 à 12:03

    Le pétrole orienté à la hausse avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi, portés par des investisseurs nourrissant l'espoir d'une baisse des stocks de brut aux...

    mardi 11 août 2020 à 21:12

    Le pétrole se replie avant le rapport sur les stocks américa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse mardi, se repliant alors que le dollar limitait ses pertes...

    mardi 11 août 2020 à 14:52

    Hydrocarbures: Ankara annonce de nouvelles recherches malgré…

    Ankara: La Turquie va élargir ses recherches d'hydrocarbures dans une zone disputée de la Méditerranée orientale dans les prochaines semaines, au risque...

    mardi 11 août 2020 à 12:18

    Le pétrole poursuit sur sa lancée, regain d'optimisme et dis…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mardi, dans la lignée de la veille, soutenus par un optimisme largement partagé sur...

    lundi 10 août 2020 à 21:24

    Le pétrole démarre la semaine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, aidés par l'optimisme du PDG du géant pétrolier Aramco et...

    lundi 10 août 2020 à 18:58

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de l…

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite