Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché craignant l'augmentation des excédents

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mardi à New York, les investisseurs restant pessimistes sur les perspectives de résorption des excédents et tablant plutôt sur une augmentation des réserves aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre perdait 1,10 dollar à 42,88 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au plus bas depuis deux mois.

"Les gens se positionnent en attendant encore des mauvaises nouvelles sur les stocks demain (mercredi)" aux Etats-Unis", a déclaré Bart Melek, chez TD Securities.

"Le marché table sur une augmentation des stocks de brut de 3,3 milions de barils", couplée à une demande faible en essence, et la poursuite "d'excédents chroniques pour encore quelques trimestres", a-t-il précisé.

Le département américain de l'Énergie (DoE) doit publier mercredi ses chiffres hebdomadaires sur les réserves de pétrole aux États-Unis, considérés comme un bon indicateur de la demande de brut chez le premier consommateur au monde.

L'association professionnelle API doit publier sa propre estimation mardi après la clôture du marché.

Selon une estimation médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les stocks américains de brut auraient augmenté de 3,1 millions de barils la semaine dernière.

Les experts de Commerzbank ont évoqué pour leur part les excédents mondiaux de diesel, dus notamment à une demande timide et de fortes exportations chinoises, et "la crainte croissante que les installations de stockage puissent bientôt arriver à saturation", ce qui signifie que les raffineries en produisent moins, et donc que les stocks de brut vont encore progresser.

"En d'autres termes, peu de choses suggèrent la fin de la chute du marché pétrolier", ajoutaient-ils.

Selon Lukman Otunuga, analyste chez FXTM, les craintes concernant la demande mondiale de pétrole ont en outre été renforcées par les incertitudes entourant la croissance économique chinoise, et des inquiétudes grandissantes sur la vigueur de la reprise américaine.

"Dans ce contexte où le sujet principal est la réduction de la demande de brut, les prix pourraient continuer à décliner", a-t-il fait valoir.

M. Melek jugeait également que les prix avaient encore un potentiel de baisse, avant que, dans six à neuf mois, le marché puisse se reprendre à la faveur d'une contraction de l'offre que semble préparer la réduction actuelle des investissements.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite