Menu
A+ A A-

Le pétrole s'enfonce dans le rouge, lesté par le ralentissement de la croissance chinoise

prix du petrole LondresLondres: Les cours du brut continuaient à perdre du terrain lundi en fin d'échanges européens, plombés par de nouveaux indicateurs chinois faisant craindre un ralentissement de la demande de brut du premier importateur de pétrole au monde.
Vers 17H55 GMT (18H55 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 49,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,39 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre perdait 1,13 dollar à 46,13 dollars.

La production industrielle chinoise a ralenti en septembre pour s'afficher en hausse de 5,7% sur un an, contre 6,1% en août, et la croissance du produit intérieur brut de l'ensemble du troisième trimestre s'est établie à 6,9%, sa pire performance depuis 2009.

Le ralentissement de la croissance de la demande chinoise de brut, qui, selon Seb Markets, a décliné de 1,8 point sur un an en septembre, a notamment pesé sur les cours.

La réaction du marché est un peu exagérée car en y regardant de plus près, la croissance chinoise n'est pas si mauvaise que cela, estimait pour sa part Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

L'économie est en phase de transition vers une société de consommation et ne peut plus prétendre à un rythme de croissance annuelle proche de 10% comme sur la période 1979-2012, poursuivait-il, même si c'est un nouvel élément qui renforce la perception de déséquilibre sur le marché pétrolier, concédait l'analyste.

De plus, la perspective d'une réunion +technique+ de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ne suffisait pas à contrebalancer les effets négatifs du ralentissement économique chinois sur les cours, jugeait pour sa part Jasper Lawler chez CMC Market.

De nombreux analystes estimaient en effet que la réunion technique entre membres de l'Opep et pays hors-Opep, qui se tiendra à Vienne mercredi, ne devrait pas se traduire par des actions significatives pour le marché.

Il y a peu de signes de coopération entre la Russie et l'Opep concernant la production de pétrole et il est peu probable que le Venezuela ait suffisamment d'emprise sur le reste du cartel pour encourager un changement de politique en faveur d'une réduction de la production, ajoutait-il.

Au mieux une fourchette de prix équitable pourrait être annoncée par l'Opep pour guider le marché, soulignait Adam Longson, analyste chez Morgan Stanley.

Et s'il y avait un accord, il serait selon lui inefficace car il donnerait la possibilité à d'autres producteurs de profiter d'une éventuelle hausse des prix pour augmenter leur production.

jra/cv/pb

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

SEB SA

MORGAN STANLEY



(c) AFP


Commenter Le pétrole s'enfonce dans le rouge, lesté par le ralentissement de la croissance chinoise



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite