Menu
A+ A A-

Arabie: la baisse des recettes pétrolières pourrait stimuler le secteur privé

prix du petrole ryadRyad: La baisse des recettes pétrolières de l'Arabie saoudite offre de plus grandes opportunités au secteur privé, par une réorientation des dépenses publiques en faveur des entreprises nationales, a estimé mardi le patron des chambres de commerce du royaume.
Je ne parle pas de crise mais d'opportunité, a déclaré à l'AFP Abdelrahman al-Zamil en marge du 2e forum d'affaires franco-saoudien qui s'est tenu à Ryad.

L'Arabie saoudite est le premier exportateur mondial de brut, dont elle tire près de 90% de ses revenus. Le pays est confronté à un déficit budgétaire croissant en raison de la chute des cours du pétrole, en baisse de moitié depuis juin 2014.

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévenu en septembre que le déficit pourrait éroder les réserves en devises du royaume si des réformes douloureuses n'étaient pas adoptées.

Il a prévu pour 2015 un déficit équivalent à 19,5% du Produit intérieur brut (PIB) du royaume, soit 130 milliards de dollars, contre seulement 17,5 milliards l'an dernier, le deuxième plus important déficit depuis 2002.

M. Zamil a indiqué qu'une réduction des dépenses devrait affecter les méga-projets dépendant des firmes étrangères, leurs consultants et sous-traitants qui contribuent peu à l'économie.

Pour l'Arabie saoudite, c'est une bonne chose, a-t-il dit à propos des coupes budgétaires qui affecteraient ces grands projets.

M. Zamil est le patron de Zamil Group, qui emploie 21.000 personnes dans divers secteurs d'activités allant de la fabrication d'acier à la construction navale.

Nous voulons que notre gouvernement s'occupe désormais des petits et moyens projets, qui intéressent moins les compagnies étrangères et qui pourraient être réalisés par des Saoudiens ou des co-entreprises, a-t-il expliqué.

Il a ajouté qu'une loi visant à promouvoir l'industrie locale conduirait à plus d'argent injecté dans l'économie au moment où le gouvernement cherche à favoriser l'emploi des Saoudiens.

Il y aura un développement des industries, a-t-il encore dit.

Selon le FMI, la croissance du PIB saoudien devrait être de 3,4% cette année et de 2,2% l'an prochain, contre 3,5% en 2014.



(c) AFP

Commenter Arabie: la baisse des recettes pétrolières pourrait stimuler le secteur privé


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 07 juin 2021

    Pétrole: première vente d'obligations islamiques par Saudi A…

    Ryad: Saudi Aramco a lancé lundi sa première vente d'obligations islamiques libellées en dollars, selon les médias d'Etat, le géant du pétrole...

    mardi 04 mai 2021

    Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours …

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur...

    mardi 27 avril 2021

    Discussions en cours pour vendre 1% d'Aramco à une firme étr…

    Ryad: L'Arabie Saoudite a entamé des discussions avec une firme étrangère afin de lui vendre 1% du géant pétrolier saoudien Aramco, a...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 15 juin 2021 à 12:17

    Le pétrole s'installe à des sommets de plus de deux ans

    Londres: Les prix du pétrole affichaient une hausse timide mardi mais restaient proches de leurs sommets en plus de deux ans, poussés...

    lundi 14 juin 2021 à 21:39

    Le pétrole efface ses gains et finit proche de l'équilibre

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont abandonné une partie de leurs gains lundi après avoir touché des niveaux inédits en...

    lundi 14 juin 2021 à 11:48

    Le pétrole continue d'avancer porté par les données sur la d…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine par de nouveaux records lundi, en écho aux prévisions encourageantes pour la demande d'or...

    vendredi 11 juin 2021 à 15:46

    Pétrole: la Norvège parie encore sur l'or noir malgré les mi…

    Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège compte bien continuer à exploiter pétrole et gaz naturel pendant encore des...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole progresse après les données encourageantes de l'A…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, bien aidés par des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:32

    La demande de pétrole en bonne voie pour dépasser le pic d'a…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie d'ici fin 2022, en contradiction avec les efforts nécessaires...

    vendredi 11 juin 2021 à 10:40

    Pétrole: l'AIE prévoit une demande supérieure au niveau d'av…

    Paris: La demande mondiale de pétrole, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici...

    jeudi 10 juin 2021 à 22:12

    Le pétrole repart de l'avant après des prévisions optimistes…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi après la publication par l'Opep d'un rapport mensuel optimiste, de quoi rassurer...

    jeudi 10 juin 2021 à 16:36

    Le pétrole à de nouveaux plus hauts après des prévisions opt…

    Londres: Les cours du pétrole ont touché de nouveaux plus hauts jeudi après la publication par l'OPEP d'un rapport mensuel optimiste, de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite