Menu
RSS
A+ A A-

La pression à la baisse sur les prix du pétrole commence à s'atténuer

prix du petrole vienneVienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) voit se manifester les premiers signes d'une baisse de pression sur les prix du brut, plombés depuis un an par un excédent d'offre, révisant à la hausse sa prévision de la demande pour 2015, dans son rapport mensuel paru lundi.
Les principaux facteurs qui ont pesé sur le marché depuis plus d'un an sont toujours présents, mais commencent à montrer des signes d'atténuation, estime l'OPEP qui juge que la surabondance de l'offre mondiale est moins significative en raison d'une hausse de la demande dans certains régions.

Le cartel révise à la hausse ses prévisions pour 2015, prévoyant une augmentation de la demande de 1,5 million de barils par jour (mb/j) par rapport à 2014, contre une projection à 1,46 mb/j dans son rapport du mois précédent.

Pour 2016, l'organisation continue d'évoquer une accélération de la demande mais un peu moins vite que lors des prévisions de septembre, soit 1,25 mb/j contre une hausse de 1,29 mb/j anticipée auparavant, en raison d'un ajustement de ses prévisions concernant la demande américaine.

Si les prévisions de croissance de l'économie mondiale n'ont pas changées, l'économie des pays émergents continue de faire face à des défis croissants avec une nouvelle révision à la baisse des projections de croissance pour la Russie et pour la Brésil, déjà en récession cette année.

Dans son rapport, l'Opep table aussi sur une plus forte baisse qu'initialement prévue de la production des pays non-Opep, notamment les Etats-Unis. Pour 2015, cette production, encore en hausse, s'établirait à 57,24 mb/j contre 57,43 mb/j précédemment estimés et elle baisserait à 57,11 mb/j en 2016.

Cette évolution serait le résultat de la stratégie de l'Opep de maintien de son niveau de production, en dépit de la baisse des prix, visant à gagner le bras de fer avec les concurrents mondiaux, notamment américains, en contribuant à la chute de leurs revenus.

Dimanche,le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah el-Badri a estimé que le marché du pétrole sera davantage équilibré en 2016 grâce à une contraction de la production des pays non-Opep et une augmentation de la demande mondiale.

Les cours du brut ont dégringolé de près de 60% depuis juin 2014.



(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite