Menu
A+ A A-

La pression à la baisse sur les prix du pétrole commence à s'atténuer

prix du petrole vienneVienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) voit se manifester les premiers signes d'une baisse de pression sur les prix du brut, plombés depuis un an par un excédent d'offre, révisant à la hausse sa prévision de la demande pour 2015, dans son rapport mensuel paru lundi.
Les principaux facteurs qui ont pesé sur le marché depuis plus d'un an sont toujours présents, mais commencent à montrer des signes d'atténuation, estime l'OPEP qui juge que la surabondance de l'offre mondiale est moins significative en raison d'une hausse de la demande dans certains régions.

Le cartel révise à la hausse ses prévisions pour 2015, prévoyant une augmentation de la demande de 1,5 million de barils par jour (mb/j) par rapport à 2014, contre une projection à 1,46 mb/j dans son rapport du mois précédent.

Pour 2016, l'organisation continue d'évoquer une accélération de la demande mais un peu moins vite que lors des prévisions de septembre, soit 1,25 mb/j contre une hausse de 1,29 mb/j anticipée auparavant, en raison d'un ajustement de ses prévisions concernant la demande américaine.

Si les prévisions de croissance de l'économie mondiale n'ont pas changées, l'économie des pays émergents continue de faire face à des défis croissants avec une nouvelle révision à la baisse des projections de croissance pour la Russie et pour la Brésil, déjà en récession cette année.

Dans son rapport, l'Opep table aussi sur une plus forte baisse qu'initialement prévue de la production des pays non-Opep, notamment les Etats-Unis. Pour 2015, cette production, encore en hausse, s'établirait à 57,24 mb/j contre 57,43 mb/j précédemment estimés et elle baisserait à 57,11 mb/j en 2016.

Cette évolution serait le résultat de la stratégie de l'Opep de maintien de son niveau de production, en dépit de la baisse des prix, visant à gagner le bras de fer avec les concurrents mondiaux, notamment américains, en contribuant à la chute de leurs revenus.

Dimanche,le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah el-Badri a estimé que le marché du pétrole sera davantage équilibré en 2016 grâce à une contraction de la production des pays non-Opep et une augmentation de la demande mondiale.

Les cours du brut ont dégringolé de près de 60% depuis juin 2014.



(c) AFP

Commenter La pression à la baisse sur les prix du pétrole commence à s'atténuer


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de brut tire les stocks à la hauss…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite