Menu
A+ A A-

Le pétrole finit au plus haut depuis 11 semaines à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en nette hausse jeudi à New York, les investisseurs épousant encore la tendance généralement haussière des Bourses, encouragés par des commentaires de l'Opep sur la demande mondiale.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a gagné 1,62 dollar à 49,43 dollars sur le Mercantile Exchange (Nymex), au plus haut depuis le 21 juillet.

A Londres le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance a gagné 1,72 dollar à 53,05 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), au plus haut depuis le 31 août.

Mercredi, tous les chiffres sur les stocks (et la production) aux Etats-Unis poussaient à la baisse, mais ensuite le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) Abdallah El-Badri est venu mettre un coup d'arrêt à cette baisse en parlant d'une demande plus forte que prévu, a expliqué Bob Yawger, chez Mizuho Securities.

M. Yawger a rapporté que M. El-Badri, qui s'exprimait à la conférence Oil and Money à Londres, avait indiqué que la demande augmenterait de 1,5 million de barils par jour en 2015, plus qu'attendu, grâce aux prix bas, et que la production des pays hors Opep augmenterait moins que prévu en 2016, à raison de 200.000 barils par jour.

M. El-Badri n'était d'ailleurs pas le seul intervenant de la conférence à penser que la demande de pétrole allait augmenter d'avantage que prévu cette année.

Patrick Pouyanné, le directeur général du géant pétrolier Total, voit en effet la croissance de la demande dépasser les 1,7 million de barils par jour (mbj) en 2015 estimés par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), ce qui constituerait la plus forte croissance en cinq ans.

D'un point de vue plus technique, les cours ont monté parce que le marché du pétrole était en retard par rapport à la reprise de la Bourse depuis vendredi, a souligné Ted Sloup, chez iiTrader.com. Selon lui la psychologie générale des investisseurs favorise les matières premières actuellement.

Le seuil de 50 dollars est guetté de près, et s'il y a une clôture au-delà avec conviction, on pourrait assez vite arriver à 55 dollars, ce qui remettrait les cours au niveau de début juillet, a estimé M. Sloup, plutôt sceptique en revanche sur l'impact sur les cours de l'actualité des données fondamentales du marché.

Les chiffres sur les stocks ne comptent pas, parce que tout le monde sait qu'il y a des tonnes de pétrole brut en excédent, qui prendront du temps à se résorber, a-t-il dit.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit au plus haut depuis 11 semaines à New York


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite