Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe aidé par le dollar et la baisse du nombre de puits aux états-Unis

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole grimpaient lundi en fin d'échanges européens, après avoir été aidés par un léger affaiblissement du dollar et avoir été stimulés par un déclin du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 48,38 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 91 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre gagnait 1,45 dollars à 46,13 dollars.

Les cours des contrats à terme Brent et WTI tentaient de capitaliser sur un léger affaiblissement du dollar, lesté par la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de conserver ses taux inchangés, pour se raffermir.

Les accès de faiblesse du billet vert tendent à soutenir les cours du brut car ils rendent moins onéreux les achats de pétrole, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, une nouvelle baisse du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis apportait également un peu de soutien aux cours ce lundi.

Selon un décompte de la société de services pétroliers Baker Hughes donné vendredi, le nombre de puits de forage en activité a baissé de 8 unités la semaine dernière, à 644 puits, soit 57% de puits en moins qu'à la fin du mois de décembre 2014, selon les analystes de Commerbank.

Il a fallu attendre le week-end pour que la nouvelle fasse son chemin, mais le déclin des puits de forage aux États-Unis pour la troisième semaine consécutive a fait grimper le Brent et le WTI, notait Michael van Dulken, analyste chez Accendo Markets.

Les prix bas du pétrole se font ressentir (sur la production, NDLR) et les principales régions de production de pétrole de schiste risquent en particulier de subir des dommages durables, relevait-on chez Commerzbank.

Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group, notait toutefois que la hausse des cours se faisait sur des fondations peu solides et que les prix de l'or noir pourraient de nouveau se trouver sous pression si la déprime vis-à-vis du dollar se dissipe.

Les cours restaient en effet sujets à une grande volatilité et devraient rester sous l'influence de facteurs externes au marché du pétrole, comme les marchés boursiers et le marché des changes, expliquaient les analystes de Commerzbank.

Et les récentes nouvelles concernant les fondamentaux du marché, notamment sur l'offre américaine, ont été mitigées la semaine dernière, rappelait Myrto Sokou, analyste chez Sucden Financials.

Si les réserves de brut ont décliné de 2,1 millions de barils aux États-Unis la semaine dernière, les inventaires d'essence et de produits distillés ont respectivement augmenté de 2,8 et 3,1 millions de barils, notait-elle.



(c) AFP


Commenter Le pétrole grimpe aidé par le dollar et la baisse du nombre de puits aux états-Unis


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite