Menu
A+ A A-

Le pétrole chute et efface ses gains de la semaine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi à New York, les investisseurs réagissant mal aux inquiétudes exprimées la veille par la Réserve fédérale américaine sur l'économie mondiale, dans un marché souffrant toujours d'une offre excessive.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre a dégringolé de 2,22 dollars à 44,68 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), effaçant pratiquement tous les gains enregistrés en début de semaine.
 
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a fini à 47,47 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,61 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Les inquiétudes que soulève la Fed sur la croissance économique mondiale pèsent sur les cours, a déclaré Gene McGillian, de Tradition Energy.

La Chine pèse sur la demande en pétrole, a pour sa part déclaré James Williams, de WTRG Economics, la Fed ayant invoqué jeudi les incertitudes économiques venues des marchés émergents et notamment du premier d'entre eux, la Chine, deuxième consommateur mondial.

Ces inquiétudes pesaient aussi sur les grandes Bourses mondiales, alors que parallèlement le dollar se renforçait, ce qui pénalise les acheteurs de brut munis d'autres devises, fournissant aux investisseurs de multiples raisons d'être pessimistes.

Dans ce contexte, l'annonce en début d'après midi que le nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis a encore reculé, selon le décompte hebdomadaire de la société de services pétroliers Baker Hughes, n'a pas pu apporter de réconfort.

En effet la production américaine a déjà affiché six semaines consécutives de déclin, donc ce chiffre n'a fait que confirmer une tendance qui semble déjà installée.

En tout état de cause, nous avons toujours une production excédentaire, et il ne semble pas que la chute de production américaine puisse remédier à ce problème, a noté M. McGillian, d'autant que le marché se prépare déjà à voir affluer des exportations iraniennes à la suite de l'accord international sur son programme nucléaire, et de la levée des sanctions qu'il implique.

Pour M. McGillian, le marché reste très volatile, tentant de se stabiliser autour de ses plus bas depuis six ans atteints fin août - mais il reste à voir si on peut recommencer à tutoyer ces planchers, selon lui.

chr/jdy/pb

BAKER HUGHES



(c) AFP

Commenter Le pétrole chute et efface ses gains de la semaine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite