Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole chute et efface ses gains de la semaine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi à New York, les investisseurs réagissant mal aux inquiétudes exprimées la veille par la Réserve fédérale américaine sur l'économie mondiale, dans un marché souffrant toujours d'une offre excessive.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre a dégringolé de 2,22 dollars à 44,68 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), effaçant pratiquement tous les gains enregistrés en début de semaine.
 
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a fini à 47,47 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,61 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Les inquiétudes que soulève la Fed sur la croissance économique mondiale pèsent sur les cours, a déclaré Gene McGillian, de Tradition Energy.

La Chine pèse sur la demande en pétrole, a pour sa part déclaré James Williams, de WTRG Economics, la Fed ayant invoqué jeudi les incertitudes économiques venues des marchés émergents et notamment du premier d'entre eux, la Chine, deuxième consommateur mondial.

Ces inquiétudes pesaient aussi sur les grandes Bourses mondiales, alors que parallèlement le dollar se renforçait, ce qui pénalise les acheteurs de brut munis d'autres devises, fournissant aux investisseurs de multiples raisons d'être pessimistes.

Dans ce contexte, l'annonce en début d'après midi que le nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis a encore reculé, selon le décompte hebdomadaire de la société de services pétroliers Baker Hughes, n'a pas pu apporter de réconfort.

En effet la production américaine a déjà affiché six semaines consécutives de déclin, donc ce chiffre n'a fait que confirmer une tendance qui semble déjà installée.

En tout état de cause, nous avons toujours une production excédentaire, et il ne semble pas que la chute de production américaine puisse remédier à ce problème, a noté M. McGillian, d'autant que le marché se prépare déjà à voir affluer des exportations iraniennes à la suite de l'accord international sur son programme nucléaire, et de la levée des sanctions qu'il implique.

Pour M. McGillian, le marché reste très volatile, tentant de se stabiliser autour de ses plus bas depuis six ans atteints fin août - mais il reste à voir si on peut recommencer à tutoyer ces planchers, selon lui.

chr/jdy/pb

BAKER HUGHES



(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite