Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché calme mais prudent

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole perdaient du terrain lundi en cours d'échanges européens, dans un marché qui devrait rester calme en l'absence des opérateurs américains, mais prudent face à des fondamentaux moroses et des marchés financiers fragiles.
Vers 11H40 GMT (12H40 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 48,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 66 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 63 cents à 45,42 dollars.

Les cours du Brent étaient de nouveau sous pression ce lundi, toujours lestés par la surabondance d'offre qui plombe les cours depuis plus d'un an, selon plusieurs analystes.

Plusieurs analystes notaient aussi des volumes d'échanges particulièrement bas en ce début de semaine sur les marchés pétroliers, alors que les opérateurs de marchés américains seront absents à cause d'un jour férié aux États-Unis pour la fête du travail.

Mais les analystes du courtier PVM restaient néanmoins prudents, n'écartant pas la possibilité d'une nouvelle semaine de volatilité, car les investisseurs chinois sont de retour après une pause de trois jours pour les commémorations du 70e anniversaire de la capitulation japonaise.

La Bourse de Shanghai a chuté de 2,52% tandis que celle de Shenzhen a gagné 0,20%, les craintes sur l'économie chinoise - dont le PIB a été révisé à la baisse - persistant malgré les assurances des autorités sur la fin proche de la correction des marchés boursiers.

L'incertitude quant aux développements du côté des fondamentaux de marché est exacerbée par la fragilité des marchés financiers, et notamment par le résultat de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) les 16 et 17 septembre, expliquaient les analystes de JBC Energy.

Les prix du pétrole restaient en effet sous la pression des spéculations sur la date d'une éventuelle hausse du taux directeur de la Fed avant une réunion cruciale de l'institution mi-septembre. Une telle hausse rendrait le dollar plus attractif pour les investisseurs.

Le pétrole est affecté par ces spéculations à cause de leurs impact sur la force du dollar, notaient les courtiers de PVM.

Un renchérissement du dollar, monnaie d'échange du pétrole brut, tend en effet à peser sur les cours car il pénalise les acheteurs munis d'autres devises.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse dans un marché calme mais prudent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite