Menu
A+ A A-

Pétrole: feu vert de la Norvège à un projet de 12,7 mds EUR

prix du petrole norvègeOslo: La Norvège a annoncé vendredi avoir donné son feu vert au développement de l'immense gisement pétrolier Johan Sverdrup en mer du Nord, dont la seule première phase est estimée à 12,7 milliards d'euros.
Ce projet gigantesque, conduit par le groupe norvégien Statoil, est une bouffée d'oxygène pour le secteur pétrolier du pays, confronté à une chute des investissements du fait du repli du cours du baril.

Le développement aura à l'avenir une signification énorme pour l'emploi et l'activité sur le plateau continental, ainsi que chez de nombreux fournisseurs à terre, a déclaré le ministre du Pétrole et de l'Énergie, Tord Lien, dans un communiqué.

La Norvège, où les hydrocarbures représentent environ 20% de la richesse nationale, pâtit de la baisse du prix du baril qui a chuté de plus de moitié en un an.

Les compagnies pétrolières ayant taillé dans leurs investissements, plus de 20.000 emplois ont été supprimés dans le secteur depuis le début 2014, propulsant le taux de chômage à 4,3% en mai, un niveau relativement peu élevé par rapport aux autres pays européens mais jamais atteint dans le pays depuis plus de dix ans.

Censé entrer en exploitation fin 2019, Johan Sverdrup représente un investissement de 117 milliards de couronnes (12,7 milliards d'euros) pour la seule première phase, un montant que les partenaires espèrent toutefois pouvoir abaisser en tirant parti de la baisse des coûts dans le secteur parapétrolier.

Il devrait générer environ 51.000 emplois directs et indirects.

Nous sommes dans les temps, a indiqué Øivind Reinertsen, un haut responsable de Statoil. Les activités liées au projet vont maintenant être accélérées et de nouveaux contrats seront attribués cet automne, a-t-il dit dans un communiqué.

Des contrats d'une valeur de 40 milliards de couronnes ont déjà été répartis, selon Statoil.

La production du gisement devrait être comprise entre 315.000 et 380.000 barils par jour (b/j) pendant la première phase, puis atteindre entre 550.000 et 650.000 b/j une fois le champ complètement développé.

À titre de comparaison, la production de la Norvège tourne actuellement autour de 1,5 million de barils par jour.

Outre Statoil qui en détient 40,03%, le projet regroupe le suédois Lundin (22,60%), la société publique norvégienne Petoro (17,36%), le groupe privé norvégien Det norske (11,57%) et le danois Maersk (8,44%).

phy/hh/mml

STATOIL

A.P. MOELLER-MAERSK



(c) AFP

Commenter Pétrole: feu vert de la Norvège à un projet de 12,7 mds EUR


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    mardi 20 novembre 2018

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    vendredi 19 octobre 2018

    Norvège: la production de pétrole chute en septembre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

    lundi 08 octobre 2018

    La Norvège bride ses ponctions dans la manne pétrolière

    Oslo: La Norvège va limiter ses ponctions dans son gigantesque fonds souverain, conséquence du redémarrage de sa croissance économique, selon le projet...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite