Menu
A+ A A-

Le pétrole rechute à l'ouverture à New York, plombé par la dévaluation du yuan

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en forte baisse mardi à New York, leur tentative de rebond de la veille étant brisée par l'annonce inattendue d'une dévaluation de la monnaie chinoise, de mauvais augure pour les exportations vers la Chine, deuxième consommateur mondial.
Vers 13H00 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre, qui avait rebondi de plus d'un dollar la veille, perdait 1,26 dollar à 43,70 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Manifestement, l'ensemble du marché est gravement affecté par la décision de la Chine de dévaluer sa monnaie, a mis en avant John Kilduff d'Again Capital.

La Chine a fortement abaissé mardi le taux de référence du yuan face au dollar, affirmant accorder une liberté accrue au marché des changes, mais cette brusque dévaluation apparaît aussi de fait comme un moyen d'enrayer le repli des exportations du pays.

En retour, l'ensemble du marché des matières premières souffre mardi de cette dévaluation, car elles deviennent ainsi plus onéreuses pour la Chine, gros consommateur de ressources mondiales, au deuxième niveau après les Etats-Unis pour le pétrole.

Non seulement la mesure des autorités chinoises est un mauvais signe pour les exportations de pétrole, mais elle souligne de nouveau que la Chine s'inquiète de sa croissance et juge nécessaire d'agir, a jugé M. Kilduff.

Tout comme on avait vu une hausse générale hier, on assiste à un déclin d'ensemble ce matin à cause de cela, la Chine étant l'élément le plus important au niveau de la demande, a-t-il conclu.

Peu d'analystes avaient de toute façon jugé significatif le rebond de lundi, qui intervenait après une baisse de quelque trois dollars la semaine précédente, et plus largement une rechute du marché depuis le début juillet.

Les cours avaient essayé de se stabiliser autour de 60 dollars le baril à New York pendant le printemps, mais ils sont désormais retombés près de leurs plus bas niveaux depuis six ans.

Il n'y a pas de bases solides pour une reprise des cours étant donné que l'important surplus d'offre reste fermement en place, ont jugé les experts de Commerzbank.

Dans ce contexte, les dernières prévisions en date de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont l'offre élevée a largement contribué à la chute des cours, ont peu retenu l'attention des investisseurs, même si elles témoignent d'un optimisme accru sur les perspectives de demande.



(c) AFP


Commenter Le pétrole rechute à l'ouverture à New York, plombé par la dévaluation du yuan


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite