Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rechute à l'ouverture à New York, plombé par la dévaluation du yuan

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en forte baisse mardi à New York, leur tentative de rebond de la veille étant brisée par l'annonce inattendue d'une dévaluation de la monnaie chinoise, de mauvais augure pour les exportations vers la Chine, deuxième consommateur mondial.
Vers 13H00 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre, qui avait rebondi de plus d'un dollar la veille, perdait 1,26 dollar à 43,70 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Manifestement, l'ensemble du marché est gravement affecté par la décision de la Chine de dévaluer sa monnaie, a mis en avant John Kilduff d'Again Capital.

La Chine a fortement abaissé mardi le taux de référence du yuan face au dollar, affirmant accorder une liberté accrue au marché des changes, mais cette brusque dévaluation apparaît aussi de fait comme un moyen d'enrayer le repli des exportations du pays.

En retour, l'ensemble du marché des matières premières souffre mardi de cette dévaluation, car elles deviennent ainsi plus onéreuses pour la Chine, gros consommateur de ressources mondiales, au deuxième niveau après les Etats-Unis pour le pétrole.

Non seulement la mesure des autorités chinoises est un mauvais signe pour les exportations de pétrole, mais elle souligne de nouveau que la Chine s'inquiète de sa croissance et juge nécessaire d'agir, a jugé M. Kilduff.

Tout comme on avait vu une hausse générale hier, on assiste à un déclin d'ensemble ce matin à cause de cela, la Chine étant l'élément le plus important au niveau de la demande, a-t-il conclu.

Peu d'analystes avaient de toute façon jugé significatif le rebond de lundi, qui intervenait après une baisse de quelque trois dollars la semaine précédente, et plus largement une rechute du marché depuis le début juillet.

Les cours avaient essayé de se stabiliser autour de 60 dollars le baril à New York pendant le printemps, mais ils sont désormais retombés près de leurs plus bas niveaux depuis six ans.

Il n'y a pas de bases solides pour une reprise des cours étant donné que l'important surplus d'offre reste fermement en place, ont jugé les experts de Commerzbank.

Dans ce contexte, les dernières prévisions en date de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont l'offre élevée a largement contribué à la chute des cours, ont peu retenu l'attention des investisseurs, même si elles témoignent d'un optimisme accru sur les perspectives de demande.



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Le Français Total s'est officiellement désengagé d'Iran

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, après le...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite