Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se stabilise à l'ouverture à New York mais reste sous pression

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole évoluaient peu lundi à l'ouverture à New York après trois séances consécutives de baisse, dans un contexte d'inquiétudes toujours vives sur l'offre élevée.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, qui a baissé de près de deux dollars de mercredi à jeudi, perdait deux cents à 49,85 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


"Le marché est plutôt tranquille, et il ne se passe pas grand chose", a résumé Carl Larry, de Frost & Sullivan.


Ce manque d'actualité offre au marché l'occasion de se stabiliser, mais il ne semble pas en mesure de revenir sur la chute de quelque quinze dollars enregistrée depuis début juillet.


Parmi les éléments encourageants lundi, le marché a digéré l'annonce d'importations chinoises toujours très élevées en juillet, à plus de trente millions de tonnes, soit quelque 7,3 millions de barils par jours (mbj).


"Les importations chinoises de brut dépassent de plus de 10% celles de la même époque de l'an dernier", ont souligné les experts de Commerzbank, estimant que la Chine avait sauté sur l'occasion que représente la rechute des prix.


"La demande chinoise de pétrole reste soutenue", ont-ils ajouté, nuançant cette observation en soulignant que la Chine, deuxième plus gros consommateur de pétrole après les États-Unis, avait en revanche enregistré une dégradation de son commerce extérieur le mois dernier.


"A l'heure actuelle, la demande est solide, et cela soutient le marché, mais on est toujours aux prises avec la question de l'offre, et c'est ce qui freine les cours", a tempéré M. Larry.


L'offre s'obstine à rester abondante, malgré une chute des prix de plus de moitié depuis juin 2014, que ce soit des Etats-Unis, ou de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Le cartel produit à des niveaux proches de ses records de 2012, emmenée par une hausse de l'offre saoudienne et irakienne.


Le ministre algérien de l'Énergie Salah Khebri, dont le pays a perdu la moitié de ses revenus en raison de la baisse des prix de l'or noir,a rapporté que des consultations étaient en cours entre les pays de l'Opep au sujet d'une éventuelle réunion extraordinaire du cartel sur la baisse des cours. A l'issue de sa dernière rencontre en juin, l'Opep a maintenu son plafond théorique de production à 30 mbj.


Du côté des Etats-Unis, "on craint que la production ne ralentisse pas assez pour compenser l'excès d'offre sur le reste du marché", a rapporté M. Larry.


A ce titre, les investisseurs accusent le coup de l'annonce en fin de semaine dernière d'une hausse du nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis, qui a augmenté de six unités selon le groupe privé Baker Hughes.


(c) AFP



Commenter Le pétrole se stabilise à l'ouverture à New York mais reste sous pression

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite