Logo

La Banque du Japon prête à ajuster sa politique si la chute des cours du pétrole affectait trop l'inflation

prix du petrole tokyoTokyo: Le gouverneur de la banque centrale du Japon (BoJ) s'est dit vendredi prêt à ajuster sa politique si la chute des cours du pétrole rendait trop difficile à atteindre son objectif d'inflation de 2% dans les délais espérés.
Nous envisagerions d'ajuster notre politique si les tarifs du pétrole affectaient la tendance des prix, jugée pour l'instant positive même si l'inflation est voisine de zéro, a déclaré Haruhiko Kuroda lors d'une conférence de presse. Mais ce n'est pas le cas à l'heure actuelle, a-t-il estimé, d'où le statu quo décidé vendredi.

Les neuf membres du comité de politique monétaire ont reconduit, à 8 voix contre 1, le dispositif d'assouplissement qualitatif et quantitatif visant à augmenter la base monétaire de 80.000 milliards de yens par an (près de 600 milliards d'euros), via un important programme de rachat d'actifs.

La BoJ espère toucher à son but ultime de 2% d'inflation courant 2016, et ainsi extirper durablement le Japon de longues années de déflation. Mais son offensive, lancée en avril 2013, tarde à porter ses fruits devant une économie vacillante et sous l'effet du déclin des tarifs de l'énergie.

Nous allons continuer à surveiller les mouvements de l'or noir et voir comment ils influencent les prix, a encore ajouté M. Kuroda qui a ainsi ouvert la porte à un nouvel assouplissement monétaire.

Les cours du pétrole, qui ont plongé d'environ 50% depuis mi-2014, rechutent depuis début juillet, dans un contexte morose dû aux inquiétudes des marchés quant à la surabondance de l'offre.



(c) AFP

Commenter La Banque du Japon prête à ajuster sa politique si la chute des cours du pétrole affectait trop l'inflation


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.